Nouvelles solutions cellulaires pour l’IoT : révolution en marche dans le secteur des utilities

smart energies

 

 

Ericsson était présent au salon Smart Energies qui s’est déroulé les 31 mai et 1er juin à Paris La Défense.

Ericsson_Smart Energies_visuels

A cette occasion, Regis Hourdouillie, directeur Smart Grid d’Ericsson, a fait le point sur les nouvelles solutions cellulaires de l’IoT. Vous trouverez ci-dessous son article :

Au cœur de l’évolution vers la société en réseau, l’internet des objets (IoT) va transformer notre façon de vivre. En offrant des solutions de communication standardisées et bon marché, les nouvelles technologies cellulaires IoT sont la base de cette transformation dans le secteur des utilities.

Il existe de nombreuses solutions de faible puissance (Low Power Wide Area ou LPWA) pour l’IoT : Extended Coverage GSM (EC-GSM), LTE Machine-type Communication (LTE-M) et narrowband IoT (NB-IoT). Ces solutions sont complémentaires et adressent dans leur totalité l’ensemble des besoins IoT tout en utilisant au mieux les infrastructures actuelles. De façon générale, les équipements connectés ont des besoins en bande passante assez faibles et ils se caractérisent par un coût très bas avec une consommation énergétique très faible (typiquement ils doivent pouvoir opérer sur batterie pendant plus de 10 ans).

Ces nouveaux besoins sont pris en compte dans la prochaine version du standard 3GPP (Release 13, 3rd Generation Partnership Project) qui sera finalisée dans quelques semaines.

Billet Ericsson IoT

Fig.1 : Différentes technologies cellulaires pour différents cas d’usage

 

IoT pour l’énergie
Les compagnies électriques sont en général très prudentes dans leur adoption des dernières technologies mais les solutions cellulaires pour l’IoT proposent des perspectives enthousiasmantes. Ces technologies permettent à la fois d’améliorer l’efficacité des moyens de communication et de diminuer leurs coûts, tout en permettant une accélération de la transformation numérique de l’entreprise et l’exploration de nouveaux modèles d’affaire.

Les solutions cellulaires pour l’IoT permettent ainsi :

  • D’innover plus vite en prenant moins de risques
  • De réduire le coût de la solution sur l’ensemble de sa durée de vie (TCO : Total Cost of Ownership)
  • De s’affranchir de la dépendance de certaines solutions propriétaires
  • D’envisager un déploiement graduel

Une stratégie axée autour de l’IoT permettra aux utilities de bénéficier directement des larges investissements actuellement faits dans le domaine.

Les grands avantages des solutions cellulaires pour l’IoT
Les solutions cellulaires pour l’IoT ont été conçues spécifiquement pour les communications machine à machine (MTC : Machine Type Communications) et peuvent supporter un grand nombre de connections simultanées. En conséquence, elles présentent trois grands avantages :

  1. Elles sont conformes aux standards mondiaux récents
  2. Elles offrent une couverture et une qualité de service sans précédent
  3. Elles sont très flexibles et peuvent être déployées pour quelques dizaines d’équipements comme pour quelques millions d’équipements

 

Ces solutions bénéficient d’un écosystème de partenaires complets et sont supportées par l’ensemble des opérateurs télécom mondiaux mais aussi par les fabricants de carte SIM, de modules de communication, d’équipements de réseau etc. Cet écosystème est garant de solutions techniques évolutives, fiables, sécurisées, interopérables et de faible coût.

 

Performance et choix
Les solutions cellulaires sont souvent décriées par les utilities du fait d’incertitudes sur leur couverture géographique et leur fiabilité. Les solutions IoT permettent pour la première fois de prendre en compte les besoins de connexion d’équipements de caractéristiques très différentes. En adoptant un ensemble de solutions cellulaires conçues pour des usages différents, les utilities sont assurées de couvrir l’ensemble de leur besoin en performance (disponibilité, fiabilité, latence) pour des coûts maitrisés.

 

La filière télécom fait d’ores et déjà la promotion des technologies cellulaires IoT basée sur la norme 3GPP Rel. 13. Lorsque celles-ci seront disponibles commercialement à la fin de l’année 2016, il est probable que les opérateurs télécom les déploient massivement. Cette approche globale réduit significativement les risques potentiellement liés à l’adoption et à l’évolution de la technologie.

 

Billet Ericsson IoT2

Fig.2 : Évolution des technologies cellulaires

En conclusion, les réseaux cellulaires couvrent de mieux en mieux les besoins des utilities et les technologies IoT ouvrent la voix à court terme au développement de nouveaux services à des coûts maitrisés.

À propos de Corinne Muller


Corinne Muller est Directrice de la Communication d'Ericsson France. Diplômée de l'Université Paris Sorbonne, elle occupe les postes de Directrice de la Communication de Compaq puis de Chronopost, avant d'intégrer Ericsson à ce même poste en 2011.