70 % de la population mondiale utilisera un smartphone en 2020 selon Ericsson

Par Corinne Muller, le mercredi 3 juin 2015, classé dans 4G LTE,Objets connectés,Réseaux mobiles,Vision 2020
Nombre de smartphones dans le monde - Ericsson Mobility Report

Les abonnements pour smartphones vont plus que doubler, atteignant les 6,1 milliards en 2020.

Les conclusions du dernier rapport sur la mobilité publié par Ericsson montrent que, d’ici 2020, les dernières technologies mobiles seront monnaie courante partout dans le monde : les abonnements pour smartphones vont plus que doubler, atteignant les 6,1 milliards. Les smartphones seront utilisés par 70 % de la population, laquelle sera couverte, à 90 %, par des réseaux mobiles haut débit.

Taux de pénétration des téléphones portables dans le monde.

C’est en Europe Centrale et Orientale que les mobiles ont le plus fort taux de pénétration. La moyenne mondiale est de 99%.

Ce rapport, véritable état des lieux des tendances en matière de mobilité, révèle que la croissance sur les marchés matures est due au nombre croissant de terminaux par personne. Dans les régions en développement, elle est le résultat de l’explosion du nombre de nouveaux abonnés, le prix des smartphones devenant plus abordable. En effet, d’ici à 2020, près de 80 % des nouveaux abonnements pour smartphones proviendront de la région Asie Pacifique, du Moyen-Orient et de l’Afrique.

Cet essor continu des smartphones s’accompagne d’une croissance accélérée de l’usage des données, qui devrait être multiplié par dix d’ici 2020, date à laquelle 80 % du trafic de données mobiles sera généré par les smartphones. Le taux moyen mensuel d’utilisation des données par smartphone passera de 2,4 Go aujourd’hui à 14 Go en 2020 en Amérique du Nord et de 1,2 Go à 6,5 Go en Europe.

Selon Rima Qureshi, Senior Vice-présidente et directrice de la Stratégie d’Ericsson : « Avec la formidable croissance des technologies mobiles, de l’usage des données et du smartphone, la révolution du big data s’apparente à celle que l’on a connu avec l’arrivée de la disquette. Nous y voyons le potentiel d’une transformation à grande échelle et une formidable occasion pour les opérateurs de télécoms, et les autres acteurs du secteur, d’accéder à de nouvelles sources de revenus. Cela nécessite également d’axer leurs efforts sur la rentabilité et de s’ouvrir à de nouveaux modèles économiques pour rester compétitifs et efficaces. »

L’éventail de plus en plus large d’applications et de modèles économiques et la baisse du coût des modems sont des facteurs déterminants pour la croissance des objets connectés. A cela s’ajoutent de nouveaux cas d’usage pour les applications qui viennent encore renforcer cette croissance. D’après les prévisions détaillées par Ericsson dans son rapport, le nombre d’objets connectés d’ici à 2020 sera de 26 milliards, signe que notre vision de 50 milliards d’objets connectés est en bonne voie.

Ericsson prévoit 26 milliards d'objets connectés en 2020. Internet des objets.

Ericsson prévoit 26 milliards d’objets connectés en 2020.

D’ici 2020, le trafic vidéo mobile va croître au rythme de 55 % par an, représentant à terme près de 60 % de l’ensemble du trafic de données mobiles. Cette croissance est largement tirée par l’usage grandissant des services de streaming vidéo et par la montée en puissance de la vidéo dans les contenus en ligne, notamment dans les actualités, les publicités et les médias sociaux.

Le visionnage de vidéo sur mobile ne se cantonne pas à des vidéo clips en format court.  En France et en Espagne, près de 50% de ceux qui regardent des vidéos sur smartphone consomment des contenus TV classiques sur leur mobile de manière hebdomadaire. Sur plus de 4h de vidéos, la moitié est vue en mobilité, hors du domicile.

applications mobiles smartphones les plus utilisées dans les pays d'europe france russie suede italie UK pologne

La France est le seul pays d’Europe où l’email fait partie des 5 applis mobiles les plus utilisées.

Si l’on observe la consommation de données sur les marchés les plus avancés en termes de haut débit mobile, les résultats montrent qu’une proportion importante du trafic est générée par un nombre limité d’abonnés. Ces gros utilisateurs de données représentent seulement 10 % du nombre total d’abonnés, mais génèrent 55 % du trafic total de données. La vidéo est dominante chez ces gros utilisateurs, qui regardent environ une heure de vidéo par jour, soit 20 fois plus que l’utilisateur moyen.

consommation de video télévision smartphone par semaine

Presque la moitié du temps consacré à regarder des vidéos sur son portable est passé en déplacement.

Le rapport Ericsson sur la mobilité a pour but de partager des données prévisionnelles et des analyses sur le trafic mobile, les abonnements et le comportement des consommateurs afin de dresser un tableau des tendances dans le contexte de la Société en réseau.

Pour cela, Ericsson réalise des mesures régulières du trafic sur une centaine de réseaux, dans toutes les grandes régions du monde. Des mesures détaillées sont faites sur un certain nombre de réseaux WCDMA/HSPA et LTE commerciaux afin d’identifier les différentes évolutions.

À propos de Corinne Muller


Corinne Muller est Directrice de la Communication d'Ericsson France. Diplômée de l'Université Paris Sorbonne, elle occupe les postes de Directrice de la Communication de Compaq puis de Chronopost, avant d'intégrer Ericsson à ce même poste en 2011.

Mots-clefs : , , , ,