Forest Whitaker salue l’engagement sociétal et le développement durable d’Ericsson

L'acteur Forest Whitaker, envoyé spécial de l'UNESCO pour la paix et la réconciliation, salue l'engagement responsable d'Ericsson.

L’acteur Forest Whitaker, envoyé spécial de l’UNESCO pour la paix et la réconciliation, salue l’engagement responsable d’Ericsson.

Ericsson vient de publier son 22e rapport sur le développement durable et la responsabilité sociétale, qui dresse le bilan de sa performance en 2014 dans les domaines suivants : conduite responsable des activités ; énergie, environnement et climat ; accès aux communications pour tous.

L’acteur Forest Whitaker, envoyé spécial de l’UNESCO pour la paix et la réconciliation, déclare que l’engagement d’Ericsson contribue à faire du monde un endroit où la paix, l’espoir et la réconciliation sont diffusés à tous.

 

Les solutions d’Ericsson facilitent la mise en œuvre du programme « Technology for Good »™ dont bénéficient actuellement quatre millions de personnes dans le monde, dans des domaines comme l’accès aux services financiers, l’éducation et l’action humanitaire

Le programme Technology for Good d'Ericsson bénéficie à 4 millions de personnes dans le monde.

Le programme Technology for Good d’Ericsson bénéficie à 4 millions de personnes dans le monde.

En 2014, Ericsson a continué à renforcer son approche en matière de respect des droits de l’homme et de la conduite des activités, élargissant son domaine d’application à la santé et à la sécurité au travail afin de mieux prendre en compte les activités de la chaîne d’approvisionnement. Le Groupe a également enrichi son offre et intensifié ses efforts pour réduire les impacts sur l’environnement liés à la consommation d’énergie. Parallèlement, il a dépassé ses objectifs d’accès aux communications pour tous dans le domaine de l’éducation, d’accès aux services bancaires pour ceux qui en sont exclus et d’action humanitaire, avec des effets positifs sur quatre millions de personnes dans le monde grâce à son programme « Technology for Good ».

« Dans la société en réseau, toutes les personnes et tous les objets seront connectés en temps réel. En tant qu’entreprise leader du marché des TIC, notre rôle est d’impulser cette transformation en inventant de nouvelles manières d’innover, de collaborer et de rendre plus autonomes les personnes, les entreprises et la société. Nous voulons que la connectivité ouvre la voie à un développement social et économique écologiquement durable et équitable », souligne Hans Vestberg, Président et CEO d’Ericsson.

 

Ericsson est la première entreprise du secteur des TIC à produire un rapport conforme aux nouveaux Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’Homme

ericsson-business-reponsibility

Ericsson : 1ère entreprise des TIC à produire un rapport conforme aux nouveaux Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’Homme

Ericsson est la première entreprise du secteur des TIC – et l’une des cinq, tous secteurs confondus – à produire un rapport appliquant les Principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’Homme du cadre de référence adopté plus tôt dans l’année par les Nations Unies, prouvant ainsi sa volonté de gestion transparente des droits de l’homme dans toutes ses activités. Ericsson a également effectué des évaluations d’impact sur les droits de l’homme en Birmanie et en Iran, afin de prendre en compte l’enjeu des droits de l’homme dans ses activités.

 

ericsson-zero-incident

Le programme « zéro incident » qui vise à renforcer les capacités des fournisseurs afin qu’ils soient en mesure de traiter et de réduire le nombre d’incidents graves au sein de la chaîne d’approvisionnement.

L’importance accordée par Ericsson à une conduite responsable des activités s’étend à la totalité de la chaîne de valeur, depuis la chaîne d’approvisionnement jusqu’aux activités du Groupe. La santé et la sécurité au travail en sont un aspect majeur, avec un programme « zéro incident » qui vise à renforcer les capacités des fournisseurs afin qu’ils soient en mesure de traiter et de réduire le nombre d’incidents graves au sein de la chaîne d’approvisionnement.

« Notre ambition d’être un acteur responsable et pertinent du changement positif au sein de la société en réseau commence par la conduite responsable de nos activités. Chaque année apporte de nouveaux défis et de nouvelles opportunités, mais le développement durable et la responsabilité sociétale font désormais partie de notre philosophie et de notre identité» déclare Elaine Weidman-Grunewald, Vice-présidente en charge du développement durable et de la responsabilité sociétale d’Ericsson.

 

L’objectif en matière de réduction de l’empreinte carbone est en bonne voie (réduction de 30 % les émissions de CO2 par salarié d’ici à 2017). Une réduction de 10 % a déjà été enregistrée en 2014

Ericsson a réduit de 10 % les émissions de CO2 par salarié en 2014. L’objectif en matière de réduction de 30 % de l’empreinte carbone d’ici à 2017 est en bonne voie.

Ericsson a réduit de 10 % les émissions de CO2 par salarié en 2014. L’objectif en matière de réduction de 30 % de l’empreinte carbone d’ici à 2017 est en bonne voie.

Le rapport publié par Ericsson fait état d’améliorations du bilan énergétique et environnemental des activités du Groupe et des produits qu’il fournit. L’entreprise, qui emploie plus de 110 000 salariés, est en bonne voie pour réduire ses émissions de CO2 de 30 % par salarié d’ici à 2017 : en 2014, cette réduction a été de 10 % par salarié.

 

En améliorant l’efficacité énergétique de 50 %, la toute dernière plate-forme radio Ericsson Radio System permet de réduire l’énergie nécessaire pour faire face aux besoins croissants de données

ericsson-radio-dot-system-sustainability

Le nouveau système radio Ericsson Radio Dot permet d’améliorer de 50 % l’efficacité énergétique.

Le principal impact environnemental d’Ericsson étant l’énergie consommée par ses produits, le Groupe s’attache à aider les clients à optimiser leurs réseaux. Son nouveau système radio permet ainsi d’améliorer de 50 % l’efficacité énergétique, ce qui devrait réduire la consommation d’énergie requise pour faire face à la demande croissante de données.

 

Ericsson engagé dans l’accès aux services financiers, l’éducation et l’action humanitaire

ericsson-connect-to-learn

Connect to Learn est le premier partenariat public-privé d’Ericsson avec un gouvernement.

Dans le cadre du « Girls’ Education Challenge », Ericsson et ses partenaires ont uni leurs efforts à ceux du DFID (l’agence de développement international du gouvernement britannique) pour mettre en place en Birmanie le programme d’éducation « Connect To Learn ». Cette collaboration est le premier partenariat public-privé d’Ericsson avec un gouvernement. 11 000 élèves bénéficieront du programme dans les deux années à venir. « Connect To Learn » est actuellement utilisé dans 21 pays.

En 2014, ASBANC, l’association nationale des banques péruviennes, a choisi Ericsson pour concevoir et mettre en œuvre son projet de services de paiement mobile, la plus vaste initiative privée du pays en faveur de l’inclusion financière. L’ASBANC estime à 2,1 millions le nombre de Péruviens qui disposeront d’un porte-monnaie mobile d’ici à 2019. Cette initiative devrait permettre à tous les citoyens d’accéder à des services financiers, y compris des communautés reculées et pauvres.

Ericsson et le Comité international de secours ont conclu un partenariat qui a pour objet de connecter et d’aider les personnes victimes de crises sanitaires, de catastrophes naturelles et de crises humanitaires résultant de conflits. Les premiers déploiements sont intervenus en 2014 au Liberia et en Sierra Leone, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de fièvre Ebola.

« Travailler en partenariat sur différentes problématiques du développement durable nous permet de mieux comprendre les arbitrages qui sont en jeu et les impacts de notre activité sur le monde. Avec ces données et notre volonté de mettre la technologie au service de la société, nous pouvons être des acteurs positifs du changement dans la Société en réseau », conclut Elaine Weidman-Grunewald.

Consultez le rapport Sustainability and Corporate Responsibility 2014

À propos de Viktor Arvidsson


Viktor Arvidsson est Directeur de la Stratégie et des Affaires Réglementaires d’Ericsson France et du compte global France Telecom, depuis décembre 2009. A ce titre, son rôle est d’assurer une croissance continue des résultats d’Ericsson France dans le cadre des objectifs stratégiques de l’entreprise ainsi que l’adéquation des offres aux besoins moyen et long terme de ses clients. Il a également sous sa responsabilité les Affaires Réglementaires qui englobent les relations avec les autorités de régulation et les administrations de tutelle. Agé de 40 ans, titulaire du MBA de l’INSEAD et de Télécom Paris, Viktor Arvidsson a rejoint en 2000 Ericsson France comme responsable de l’ingénierie radio avant d’évoluer en tant que Directeur Marketing, puis Directeur de la Stratégie et du Business Development au sein du compte global France Telecom. Il a auparavant débuté sa carrière comme ingénieur radio, puis chef de projet technique, chez Bouygues Telecom en 1996.

Mots-clefs : , , , ,