CES 2015 – Ericsson et Volvo protègent les cyclistes avec un casque intelligent

Grâce à une collaboration révolutionnaire, Volvo Cars, Ericsson et POC (concepteur d’équipements de protection pour les sports de vitesse) ont présenté pour la première fois au CES 2015 à Las Vegas une technologie innovante qui connecte automobilistes et cyclistes pour améliorer leur sécurité.

La technologie opère grâce à une voiture connectée et un prototype de casque qui communiquent entre eux et qui alertent selon la proximité pour éviter les accidents. Aucun constructeur automobile n’avait encore cherché à résoudre ce problème en utilisant la technologie Connected Safety.

Le nombre de cyclistes augmente. Et pour cause, de plus en plus de personnes se rendent sur leur lieu de travail en vélo. Ce phénomène a multiplié le nombre d’accidents graves impliquant des cyclistes, conséquence que Volvo Cars et POC jugent inacceptable et sur laquelle il est urgent de se concerter de façon innovante. Le système City Safety de Volvo Cars -de série dans le tout nouveau Volvo XC90– est une technologie qui permet de détecter, de prévenir et de freiner automatiquement pour éviter les collisions avec les cyclistes. C’est la première fois que l’industrie se penche sérieusement sur la sécurité des cyclistes. Cet engagement a ouvert la voie au concept innovant de casque connecté, présenté à Las Vegas durant le CES 2015.

En utilisant une application de smartphone populaire chez les cyclistes, comme Strava, la position du cycliste peut être partagée avec la voiture grâce au cloud Volvo et vice versa. Si une collision imminente est prévue, les deux véhicules sont prévenus, permettant ainsi de prendre les mesures nécessaires pour éviter un éventuel accident. Le conducteur de Volvo est averti de la présence d’un cycliste à proximité grâce à un signal lumineux. Quant au cycliste, il sera également prévenu par un voyant à l’avant de son casque.

Ce concept innovant provient d’un partenariat 100% suédois entre Volvo, POC, leader des fabricants d’équipements de protection pour sportifs et cyclistes ainsi qu’Ericsson, leader mondial des technologies et services de communication. Cette innovation sur la sécurité, basée sur le cloud, offre de formidables opportunités de développement et permettra in fine de sauver des vies parmi les nombreux usagers « non protégés » de la route.

Klas Bendrik, VP et CIO de Volvo Cars commente : « Le partenariat entre Volvo Cars, POC et Ericsson marque une étape importante dans la vision qu’a Volvo de construire des voitures qui n’ont pas d’accidents. Par l’exploration de systèmes de sécurité basés sur le cloud, nous nous rapprochons toujours davantage de l’élimination complète des zones de non-visibilité entre les voitures et les cyclistes, permettant ainsi d’éviter les collisions. »

Stefan Ytterborn, fondateur et CEO de POC ajoute : »Notre mission est de faire de notre mieux pour sauver des vies et réduire les conséquences pour les cyclistes et sportifs de la route. Le partenariat avec Volvo est dans la droite ligne de notre mission et nous sommes impatients de voir comment nous pouvons contribuer à la sécurité à vélo et accroître l’interaction entre les voitures et cyclistes « .

Par Borgklint, VP et responsable de la BU Solutions chez Ericsson déclare : »Il n’est sûrement pas de plus grande promesse tenue par la société connectée que sa capacité à créer des connections pour sauver des vies humaines. Nos récents travaux avec Volvo pour la protection de millions de cyclistes sur la route est un exemple d’innovation qui peut changer le monde. Avec POC, nous sommes fiers de soutenir cette initiative cruciale et restons engagés à faire avancer les progrès liés à la connectivité qui créent de nouvelles possibilités illimitées. »

Volvo_casque_connecte_Ericsson_CES_2015

À propos de Benoît Maydat


Benoît Maydat est Consultant en Stratégie Digitale pour Ericsson France. Diplômé de l'Université de Glasgow en Economie et titulaire d'un Master Intelligence Economique et Communication Stratégique, il est consultant pour Ericsson France depuis Septembre 2012.

Mots-clefs : , , , ,