5,6 milliards d’abonnements pour smartphones d’ici 2019

Par Corinne Muller, le vendredi 6 juin 2014, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles

Taux de pénétration mobile par région

Selon le dernier rapport sur la mobilité publié par Ericsson, le nombre d’abonnements mobiles devrait atteindre les 9,3 milliards d’ici 2019 et les Smartphones devraient représenter plus de 60 % de ce chiffre, soit 5,6 milliards. Pour favoriser l’expérience des utilisateurs de Smartphones, les réseaux WCDMA/HSPA devraient couvrir 90 % de la population mondiale d’ici 2019. Par ailleurs, près des deux tiers (65 %) de cette population bénéficiera d’une couverture 4G/LTE.

Douglas Gilstrap, Senior Vice-Président et directeur de la stratégie d’Ericsson, explique :

« Les Smartphones ont connu un taux d’adoption phénoménal et ce n’est pas fini. S’il a fallu plus de cinq années pour atteindre la barre du milliard d’abonnements, moins de deux années vont suffire pour atteindre celle des deux milliards1. Entre aujourd’hui et 2019, les abonnements pour Smartphones vont carrément tripler. »

« Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que cette tendance sera essentiellement portée par la Chine et les autres marchés émergents où des modèles de Smartphones à prix réduits font peu à peu leur apparition. »

Le trafic généré par les Smartphones va se multiplier par 10 entre 2013 et 2019, pour atteindre le chiffre de 10 exaoctets. Avec une croissance de 55 % par an, le trafic vidéo représentera plus de 50 % de la totalité du trafic de données mobiles. Quant aux réseaux sociaux et services web, leur contribution au trafic sera d’environ 10 % chacun en 2019.

 

Ce nouveau rapport Ericsson sur la mobilité approfondit également l’analyse de la couverture applicative2 – une nouvelle approche pour évaluer la performance des réseaux et l’expérience des utilisateurs – en se concentrant plus particulièrement sur les environnements urbains et l’intérieur des bâtiments. En effet, les signaux radio s’atténuent rapidement en traversant les bâtiments, problème auquel s’ajoutent d’autres enjeux : la forte concentration d’utilisateurs, les matériaux de construction et la hauteur des bâtiments. Pour la plupart des gens, avoir une bonne couverture mobile est aujourd’hui un aspect important, qui figure d’ailleurs parmi les cinq premiers critères de satisfaction de la vie en ville. Sachant que le gros du trafic est généré par les villes, Ericsson compare trois stratégies différentes pour assurer une couverture à l’intérieur des bâtiments, faisant appel à un logiciel de simulation pour prédire la couverture applicative notamment dans les immeubles.

En parallèle de son rapport sur la mobilité, Ericsson a créé un outil d’exploration du trafic qui permet de générer des tableaux et des graphiques personnalisés à partir des données du rapport. Ces informations peuvent être filtrées en fonction du type de région, d’abonnement, de technologie, de trafic et de terminal.

Toutes les conclusions du rapport, ses annexes concernant l’Asie du nord-est et l’Afrique subsaharienne, ainsi que le nouvel outil d’exploration du trafic développé par Ericsson sont disponibles sur le site ericsson.com/ericsson-mobility-report.

  • Téléchargez le rapport complet ici.
  • Toutes les infographies en un coup d’oeil ici.

1 Croissance estimée du nombre total d’abonnements pour Smartphones entre 2012 et 2014.

2 La couverture applicative mesure la capacité du réseau à fournir la performance nécessaire pour qu’une application en particulier fonctionne avec un niveau de qualité acceptable.

À propos de Corinne Muller


Corinne Muller est Directrice de la Communication d'Ericsson France. Diplômée de l'Université Paris Sorbonne, elle occupe les postes de Directrice de la Communication de Compaq puis de Chronopost, avant d'intégrer Ericsson à ce même poste en 2011.

Mots-clefs : , , , , , , ,