Pour les citadins, le marketing commence avant de voir le magasin

Par Benoît Maydat, le mercredi 4 décembre 2013, classé dans Société en réseau

Les smartphones seront l’instrument du marketing ciblé.

Sur Europe 1, Axel de Tarlé a récemment déclaré1« Il faut jumeler Internet avec les magasins physiques », mixer shopping online et retrait en magasin, pour que le e-commerce ne tue pas nos centres-villes.

Ericsson pense que la technologie offre aux magasins des opportunités marketing et présente le concept de shopping in-line.

Avant, ce qui comptait pour le patron d’un café ou d’un stand de restauration ciblant la clientèle des heures de pointe, c’était de s’assurer un volume d’affaires suffisant et un bon emplacement. Le marketing était à l’origine un moyen de faire connaître une marque : il intervenait à partir du moment où le client voyait le magasin et décidait d’y entrer pour faire un achat. Mais les choses sont en train d’évoluer très rapidement dans le monde du shopping connecté.

Les commerçants ont aujourd’hui la possibilité d’élargir leur zone de marketing, jusqu’à présent limitée à ce premier contenu visuel, et de toucher les nouveaux clients potentiels qui se trouvent à proximité de leur magasin. Les enseignes peuvent transmettre des offres promotionnelles à leurs clients réguliers dès que ceux-ci approchent de l’un de leurs points de vente. Si un client se trouve dans un endroit qu’il ne connaît pas, il peut même être guidé jusqu’à sa boutique favorite la plus proche. Élargir le marketing, en intervenant non plus seulement au moment où le client voit la boutique mais dès qu’il est localisé aux environs de la boutique, permet d’accroître considérablement l’efficacité du marketing.

Le consommateur urbain y trouve lui aussi son compte : il peut recevoir de ses boutiques préférées des promotions exclusives qui le concernent ici et maintenant. Les smartphones deviennent le pont entre le marketing en ligne et les achats en magasin. Ils permettent de consulter les promotions du jour pour choisir dans quelle boutique aller. Ce nouveau modèle marketing convient aussi bien aux magasins d’articles divers qu’aux magasins d’alimentation.

En plus de transformer le processus marketing, ces innovations ont un impact sur les modes de paiement. Le paiement par téléphone mobile est en train de se généraliser. La validation des cartes de crédit est primordiale, aujourd’hui, pour savoir quelles capacités informatiques globales déployer. L’évolution des modes de paiement est un facteur clé de la transition vers le magasin connecté. L’aspect le plus intéressant de cette tendance est sans doute l’étendue de son champ d’application : elle ne concerne pas seulement les boutiques de produits de luxe, mais n’importe quel magasin de la société connectée.

Voici quelles sont les prévisions d’Ericsson pour l’avenir du shopping connecté :

  • Les magasins utiliseront la technologie de géolocalisation pour attirer les consommateurs qui se trouvent à proximité de leur boutique avant même qu’ils ne la voient.
  • Les smartphones seront l’instrument du marketing ciblé.
  • Parallèlement à l’évolution du marketing, les magasins compléteront leurs infrastructures de paiement pour accepter les paiements directs par téléphone mobile.
  • Les capacités informatiques évolueront pour s’adapter à la nouvelle ère du shopping in-line.

Pour en savoir plus sur le shopping in-line, consultez le rapport du ConsumerLab.

Qu’aimez-vous le moins dans le shopping en ligne ?

1. Chronique du 29 novembre 2013 sur Europe 1 : Le livre, produit vedette sur internet

Sur Europe 1, Axel de Tarlé a récemment déclaré

À propos de Benoît Maydat


Benoît Maydat est Consultant en Stratégie Digitale pour Ericsson France. Diplômé de l'Université de Glasgow en Economie et titulaire d'un Master Intelligence Economique et Communication Stratégique, il est consultant pour Ericsson France depuis Septembre 2012.

Mots-clefs : , , ,