Ericsson au Mobile World Congress 2012 : l’offensive tout azimut

MWC 2012 – Ericsson

Prenez une dose de mobilité, ajoutez une part de large bande et recouvrez le tout d’un nuage. Ce sont, selon Hans Vestberg, le P-DG d’Ericsson, les trois ingrédients de la société connectée de demain. Une vision exposée lors de sa conférence de presse, ce matin, à l’ouverture du Mobile Word Congress 2012, à Barcelone. Et de rappeler que cette vision a permis à l’industriel de passer, en 2011, de 32 à 38% de parts de marché dans la vente d’équipements pour réseaux mobiles. En outre, 50% du trafic mondial généré par les mobiles emprunte une infrastructure Ericsson.

Dans la droite ligne de cette stratégie, Hans Vertberg a présenté plusieurs innovations technologiques. Tout d’abord, la solution HetNet Il s’agit de la station radio RBS6000 pour pico-cellule, intégrant des modules radio 3G, 4G et Wi-Fi. Ce dernier point concrétise le rachat récent de BelAir, le constructeur de systèmes Wi-Fi de qualité opérateur (carrier grade). But : soulager les réseaux cellulaires du transport de données. Le PDG d’Ericsson a d’ailleurs rappelé qu’aujourd’hui 76% du trafic transitant sur les réseaux pour mobiles véhiculent des données, alors qu’il y a seulement cinq ans la voix en constituait 90%.

Également au menu, un routeur de service, le SSR 8020 (Smart Service Router). Il intègre le logiciel de la passerelle Evolved Packet Gateway. Son rôle : interfacer le réseau mobile proprement dit et le cœur réseau qui fournit les services. Pour compléter le tout et améliorer le confort de l’utilisateur de smartphones, Ericsson a annoncé un système d’optimisation du réseau pour ces terminaux. Une nécessite lorsqu’on sait que 400 millions ont été vendus et qu’il y en aura 4 milliards en 2016. Hans Vestberg a également présenté le prototype d’une antenne au design de ballon pour faisceau hertzien, Mini-Link, capable d’un débit de 1 Gigabit/s.

Cependant, Ericsson ne néglige pas pour autant les services managés et le support de solutions OSS et BSS (Operation Support System et Business Support System). Le P-DG d’Ericsson, a ainsi rappelé la signature, en 2011, de 13 contrats de services managés, ce qui porte le total à 70.

Après la vidéo, le nouveau service à s’inviter sur les réseaux pour mobiles est le m-commerce. Dans cette optique, Ericsson a renforcé son offre et signé un partenariat stratégique avec Western Union, le spécialiste du transfert électronique de fonds. Cet accord se traduira dans un premier temps par l’intégration des solutions de M-Commerce d’Ericsson dans le réseau mondial de Western Union. Les opérateurs de services pour mobiles pourront ainsi intégrer l’offre de Western Union dans leur portefeuille.

Et comme pour bien affirmer ses ambitions, Ericsson a installé le plus important des stands, couvrant 6 000 mètres-carrés. Autour de lui ses rivaux, parmi lesquels Alcatel-Lucent et Huawei. Une image qui symbolise la formidable concurrence qui s’annonce en 2012 : le choc des géants.

À propos de Jean-Pierre Soulès


Journaliste pendant 15 ans à 01 Informatique et précédemment formateur, Jean-Pierre Soules est aujourd'hui free lance. Il collabore régulièrement à Réseaux et Telecoms, Clubic Pro et IT For Business.

Mots-clefs : , , , , , ,

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.



Laisser un commentaire