Préparer le futur des communications : une question de contexte

Par Myriam Devred, le Mardi 14 février 2012, classé dans Opérateurs   |   Commentaires fermés

La grande difficulté est de trouver le bon rythme de changement pour maintenir et maximiser les secteurs d’activités rentables tout en transformant les autres.

Dans l’univers en pleine expansion des services de communications, la sensibilité au contexte va devenir de plus en plus importante. Les offres des opérateurs et les solutions de communications futures devront pouvoir s’adapter à des contextes variés. Il s’agira de fournir des plates-formes pour des solutions de communications, et non plus simplement des services de communications séparés.

Internet a entraîné diverses évolutions dans la société et le développement des technologies, notamment dans la manière dont nous communiquons. Ces changements sont un défi pour les opérateurs de télécoms, avec le relâchement du lien avec les clients et la baisse des revenus de l’activité de téléphonie.

Pour l’avenir, ils auront besoin de solutions issues des services d’aujourd’hui mais mieux adaptées aux besoins des clients, qu’il s’agisse d’une couverture mondiale pour un service de masse interopérable ou d’adaptations sur mesure pour résoudre un problème d’activité particulier dans un contexte spécifique. La stratégie doit donc s’appuyer sur la compréhension des implications de ces évolutions et de leur impact sur les objectifs de marque, de résultats financiers, de compétences et de technologie des opérateurs de télécoms.

Le fait qu’une personne puisse contrôler la manière dont il est représenté dans différents sc

énarios de communications représente un déplacement de l’équilibre du pouvoir. Chacun peut décider quel service il veut utiliser pour communiquer, dans quel contexte, sur quelle plate-forme, en empruntant à chaque fois une personnalité numérique différente.

Ces tendances sont particulièrement évidentes dans le comportement des jeunes. Dans leur vie privée comme au travail, ceux-ci veulent une communication illimitée, flexible et dotée de multiples fonctions. Les liens entre personnalités se tissent largement sur le Web aujourd’hui. Les solutions de communications futures devront interagir de façon sécurisée et transparente avec de multiples représentations d’une personne ou d’une fonction d’entreprise.

Ce déplacement des centres de pouvoir vers l’individu utilisateur a pour conséquences, entre autres, que la logique des applications de communication (comment trouver un personnage numérique donné et se connecter à celui-ci) n’est pas automatiquement liée à une représentation de la personne physique, par exemple à un numéro de téléphone ou une adresse électronique.

La communication orientée vers les processus ajoutera de nouveaux critères de communication aux services des TIC actuelles. Les meilleures opportunités pour les entreprises de télécoms prendront probablement deux formes : celle de l’intégrateur de services et celle du fournisseur de composantes de service. Simplicité, rapidité et performances seront les aspects centraux de leur proposition de valeur.

La grande difficulté est de trouver le bon rythme de changement pour maintenir et maximiser les secteurs d’activités rentables tout en transformant les autres. Ce rythme sera différent pour chaque opérateur, en fonction des conditions. C’est une décision à laquelle il convient de réfléchir soigneusement, mais sans tarder.

zp8497586rq

À propos de Myriam Devred


Myriam Devred est Responsable Marketing au sein de la Direction Stratégie et Marketing d’Ericsson France. Diplômée d’un Mastère spécialisé en Technologie et Management à l’Ecole Centrale Paris et de l’Ecole de Management de Normandie, elle a rejoint Ericsson France en 2000.

Mots-clefs : , , , ,

Flux RSS des commentaires de cet article.

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.