Thomson Reuters classe Ericsson parmi les 100 entreprises les plus innovantes au monde pour l’année 2011

Par Benoît Chamontin, le mardi 20 décembre 2011, classé dans Innovation / R&D,Récompenses et Prix

Ericsson a investi 30 milliards de couronnes suédoises, soit près de 15 % de son chiffre d’affaires total, dans la R&D en 2010.

Selon le classement 2011 Top 100 Global Innovator de Thomson Reuters, Ericsson fait partie des 100 entreprises mondiales les plus innovantes.

Le programme Top 100 Global Innovator, initiative lancée par la branche Solutions IP de Thomson Reuters, principale source mondiale de renseignements pour les entreprises et les professionnels, analyse les données sur les brevets et leurs indicateurs grâce à une méthodologie exclusive afin d’identifier les entreprises les plus actives au monde en matière d’innovation.

Pour établir ce classement, le programme s’appuie ainsi sur plusieurs critères, notamment le volume du portefeuille de brevets, la renommée mondiale dont bénéficient les travaux d’innovation réalisés et la protection internationale des inventions, gage de leur importance.

Kasim Alfalahi, responsable du département Propriété Intellectuelle d’Ericsson, se réjouit de cette nouvelle : « Figurer au sein de ce classement est pour nous très encourageant. Nous y voyons la reconnaissance de nos travaux de recherche et des efforts que nous avons déployés pour protéger notre propriété intellectuelle. Ericsson a été un moteur de la normalisation mondiale des télécommunications, faisant en sorte que ses innovations favorisent le développement d’un marché mondial de masse dans le domaine des TIC, au service des entreprises, des individus et de la société dans son ensemble. »

Avec 27 000 brevets, Ericsson est détenteur du plus important portefeuille de brevets essentiels de l’industrie des communications mobiles. Ce portefeuille sans équivalent couvre les technologies 2G, 3G et 4G et Ericsson enregistre aujourd’hui un revenu net grâce aux redevances perçues sur les quelque 90 contrats de licence existants. Le groupe a investi 30 milliards de couronnes suédoises, soit près de 15 % de son chiffre d’affaires total, dans la R&D en 2010.

Pour établir le classement 2011, l’analyse des données a été faite en utilisant les ressources Thomson Reuters Derwent World Patents Index® (DWPI), Derwent Patents Index Citations™, Quadrilateral Patent Index™ et Thomson Innovation® (plateforme de recherche et d’analyse en propriété intellectuelle). Il est important de signaler que les entreprises ne se portent pas candidates et que les gagnants ne payent rien pour recevoir cette distinction.

« L’innovation est un outil de croissance et de prospérité pour les entreprises et les pays qui cherchent à surmonter la récession économique et à acquérir un avantage concurrentiel », a déclaré David Brown, président de l’activité Solutions IP de Thomson Reuters. « L’étude Top 100 Global Innovator de l’agence Thomson Reuters distingue les entreprises les plus performantes dans ce domaine. Nous honorons l’esprit d’innovation de ces entreprises et de leurs dirigeants, ainsi que leur engagement à protéger les actifs intellectuels. »

Les 100 entreprises figurant au palmarès 2011 :

  • Ont généré plus de 400 000 nouveaux emplois en 2010.
  • Ont connu une augmentation de leur chiffre d’affaires moyen pondéré de 12,9 % par rapport à l’an passé, surpassant les entreprises du S&P 500 de 5,7 %.
  • Ont affiché des dépenses en R&D plus de 2 fois supérieures à celles des entreprises de ce même S&P 500.
  • Ont enregistré, pour plus de 74,2 % d’entre elles, une augmentation du cours de leur action d’une année sur l’autre.
  • Sont dispersées géographiquement : 40 % sont originaires des États-Unis, 31 % de l’Asie et 29 % de l’Europe.

Le rapport complet sur le programme Thomson Reuters Top 100 Global Innovator est disponible sur le site www.top100innovators.com

Mots-clefs : , , , , ,