Une nouvelle étude quantifie l’impact de la vitesse du haut débit sur le PIB

Par Valérie Gérôme, le Vendredi 7 octobre 2011, classé dans Haut Débit,Société en réseau   |   Comments (0)

Le doublement de la vitesse du haut débit génère une augmentation du PIB de 0,3%

Le doublement de la vitesse du haut débit génère une augmentation du PIB de 0,3%

Portant sur 33 pays de l’OCDE, la nouvelle étude menée par Ericsson, Arthur D. Little et l’université technologique de Chalmers quantifie l’impact du débit de l’accès internet, montrant que le doublement de la vitesse du haut débit génère une augmentation de PIB de 0,3%.

Cette augmentation équivaut à 126 milliards de US $, et correspond à plus de 14% de la croissance moyenne des pays de l’OCDE sur les 10 dernières années. L’étude montre également que les doublements additionnels de vitesse du haut débit peuvent générer une croissance supérieure à 0,3%.

La fluidité et la qualité du haut débit en termes de vitesse sont des leviers importants de l’économie. L’année dernière, une étude menée par Ericsson et Arthur D. Little concluait à l’impact suivant : chaque 10% de pénétration du haut débit engendre une croissance de 1% du PIB.

Cette croissance provient non seulement de l’activité économique directe et indirecte liée à la création de nouveaux emplois pour construire l’infrastructure, mais aussi de l’effet induit par les changements dans la manière de travailler et les processus à tous les niveaux de la société. L’effet induit est pérenne et représente jusqu’à 1/3 de la croissance du PIB mentionnée.

“Le haut débit peut stimuler la croissance économique en générant plus d’efficacité pour la société, l’activité professionnelle et les utilisateurs.

Cela ouvre des perspectives vers des services en ligne plus avancées, des services intelligents de gestion d’énergie, de télétravail ou de téléprésence. Dans le domaine de la santé par exemple, on prévoit que 500 millions de personnes utiliseront des applications mobiles ».

Johan Wibergh, Directeur de la Business Unit Réseaux d’Ericsson

A l’occasion d’une intervention plénière au Broadband World Forum 2011 à Paris, Johan Wibergh a déclaré : « nous prévoyons une forte augmentation du nombre de personnes ayant accès au haut débit, qui pourrait passer de 1 milliard actuellement à 4 milliards en 2015, avec pour la plupart d’entre eux un accès au haut débit mobile. La connectivité et le haut débit permettent une nouvelle façon d’innover, de collaborer et d’échanger ».

Selon Erik Almqvist, Directeur d’Arthur D. Little : « Jusqu’ici, il n’y avait pas de faits montrant les effets de la vitesse du haut débit sur l’économie. Cette étude empirique, unique, devrait aider les gouvernements et les décideurs à faire les bons choix ».

« Les résultats ont été obtenus à partir de méthodes scientifiques rigoureuses, et confirment donc l’intérêt des politiques gouvernementales en faveur du haut débit » a déclaré Erik Bohlin, Professeur à l’université technologique de Chalmers.

Il s’agit de la première étude quantifiant, de manière scientifique et à partir de données publiques, l’impact économique de l’augmentation de la vitesse du haut débit.

*L’impact économique de la vitesse du haut débit, à la fois fixe et mobile, a été analysé à partir des données de 33 pays de l’OCDE collectées sur la période 2008-2010.

Liste des pays étudiés : l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Chili, la République Tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Irlande, l’Israel, l’Italie, le Japon, la Corée, le Mexique, les Pays-Bas, la Nouvelle Zélande, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie, l’Espagne, la Suède, la Suisse, la Turquie, le Royaume Uni et les Etats-Unis.

La vitesse moyenne d’accès au haut débit a été fournie par Ookla

À propos de Valérie Gérôme


Valérie Gérôme est Responsable de la communication interne pour la France et des opérations de relations médias pour la Région Méditerranée. Diplômée de l'Université Paris Sorbonne, elle intègre Ericsson en 2000.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.



Laisser un commentaire