LTE Advanced: en route pour des réseaux mobiles 10 fois plus rapides

Par Benoît Chamontin, le Lundi 18 juillet 2011, classé dans Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Comments (3)

La technologie LTE Advanced, conforme à la norme 3GPP Release 10, permettra d'améliorer le débit et les capacités nécessaires à une société en réseau, dans les prochaines années.

La technologie LTE Advanced, conforme à la norme 3GPP Release 10, permettra d'améliorer le débit et les capacités nécessaires à une société en réseau, dans les prochaines années.

Les utilisateurs suédois avaient été les premiers à faire l’expérience de services LTE commerciaux. Ericsson vient de faire la démonstration de la toute dernière technologie LTE, appelée LTE Advanced, à l’Agence suédoise des postes et télécommunications (PTS), à Kista. Des vitesses plus de dix fois supérieures à celles que connaissent habituellement les utilisateurs suédois ont été atteintes à cette occasion.

Basé sur du matériel commercial standard, le système a fonctionné sur une fréquence d’essai fournie par PTS, permettant à Ericsson de démontrer les fonctionnalités de la technologie LTE Advanced, telle que l’agrégation de porteuse 3 x 20 MHz (60 MHz agrégé) – une première en environnement mobile.

« La Suède est en pointe en matière de haut débit mobile. Le pays a en effet accordé très tôt les licences pour un spectre harmonisé dans les bandes 2,6 GHz et 800 MHz, et a été le premier à déployer la technologie LTE commercialement. Cette démonstration souligne donc l’évolution rapide de la technologie haut débit mobile. »

Urban Landmark, responsable du département traitant des spectres de fréquence
auprès du régulateur suédois des télécoms

La technologie LTE Advanced, conforme à la norme 3GPP Release 10, permettra d’améliorer le débit et les capacités nécessaires à une société en réseau, dans les prochaines années. L’UIT (Union Internationale des Télécommunications) avait récemment sélectionné le LTE Advanced comme l’une des technologies répondant aux critères des télécommunications mobiles internationales. L’entrée en service commercial de cette nouvelle technologie est prévue pour 2013.

« Ericsson encourage tous les régulateurs à allouer un spectre de fréquences harmonisé dès que possible. La prochaine phase du LTE mettra l’accent sur l’offre de service, les performances et la vitesse des données, encore accrue. Elle permettra aux opérateurs de capitaliser davantage sur leurs infrastructures existantes.

Ericsson s’engage, une fois de plus, à répondre aux besoins des opérateurs, face aux attentes grandissantes en matière de service haut débit mobile. »

Ulf Ewaldsson, vice-président en charge du département Produits Radio d’Ericsson

Les améliorations induites par le LTE Advanced incluent l’agrégation des porteuses et une fonctionnalité MIMO (Multiple-Input, Multiple-Output) élargie. Pour l’utilisateur, cela signifie que les données peuvent être récupérées et expédiées beaucoup plus rapidement, même en cas de congestion du réseau. Combinées aux débits plus importants, ces capacités permettent d’améliorer notablement l’expérience utilisateur.

Le système de démonstration était basé sur la station de base multimode, multistandard RBS 6000 d’Ericsson. Le trafic a été acheminé entre le RBS et un véhicule à partir duquel les performances du réseau pouvaient être contrôlées. Au cours de la démonstration, une largeur de bande agrégée de 60 MHz a été utilisée, contre 20 MHz maximum actuellement disponibles en utilisant le LTE. Pour la liaison descendante, 8 x 8 entrées-sorties MIMO ont été utilisées.

En 2010, première année de fonctionnement de cette technologie, le nombre d’utilisateurs ayant accès aux réseaux LTE est passé de 0 à 150 millions. Ericsson a fourni la majorité des réseaux LTE commerciaux et a signé des contrats avec six des sept principaux opérateurs mondiaux.

Principal instigateur de standards ouverts, Ericsson a eu plus d’impact que tout autre acteur sur les spécifications LTE publiées à ce jour, et doit détenir 25 % des brevets essentiels relatifs à la technologie LTE.

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

3 commentaires »

  1. du pur blabla ! on rame en frnace à 3 mega et vous parler de 1o fois plus. baratin votre truc

  2. Bonjour,

    Merci de votre commentaire.

    Le billet que nous venons d’écrire sur la technologie LTE Advanced est à caractère prospectif. En effet, il décrit des expérimentations menée en Suède, pays très avancé dans ce type de technologies.

    Vous avez raison, aujourd’hui en France les offres commerciales des opérateurs sont loin de permettre d’atteindre de tels débits. Environ 15 Mbps sont néanmoins possibles selon la couverture.

    Dans l’article, nous mentionnons LTE Advanced, une technologie 4G+ qui sera disponible d’ici plusieurs années dans les offres commerciales.

    L’Arcep vient juste de lancer l’appel à candidature pour l’attribution des fréquences en France de la 4G LTE. Les premiers déploiements LTE dans l’hexagone ne sont pas prévus avant mi 2012. Grâce au LTE, on pourra déjà atteindre un débit théorique maximum de 300 Mbps. Ericsson expérimente actuellement cette technologie à Monaco.

    En espérant avoir répondu à votre commentaire.

    Arnauld Taffin
    Responsable haut débit mobile Ericsson France

  3. merci de m’avoir répondu! c’est pas si fréquent !



Laisser un commentaire