Japon : Ericsson soutient les opérateurs à la suite du séisme et du tsunami

Ericsson continuera à soutenir les efforts de ses clients japonais pour remettre en état les réseaux de télécommunications.

Ericsson continuera à soutenir les efforts de ses clients japonais pour remettre en état les réseaux de télécommunications (Crédit Photo : Torleif Robertsson)

Ericsson apporte son aide à ses clients japonais pour réparer des réseaux endommagés par le séisme et le tsunami qui ont frappé le pays le 11 mars. Un hélicoptère a ainsi été affrété et 150 téléphones satellitaires ont été envoyés dans la région de Tohoku, dans le nord du pays.

Les infrastructures de transport et de communication ont été sérieusement endommagées lors de cette double catastrophe. Les interventions sur les réseaux mobiles sont multiples : remise en état des stations radio de base et des équipements techniques associés, rétablissement de l’électricité, réparation des tours endommagées et remplacement des fondations en béton. De plus, les dégâts routiers sont parfois tels que certaines régions ne sont plus accessibles que par les airs.

Pour aider les opérateurs japonais, un hélicoptère a été affrété par Ericsson. Doté d’un équipage ayant l’expérience des zones sinistrées, il a transporté des collaborateurs d’Ericsson et le matériel nécessaire pour aider aux opérations de maintenance, de reconstruction et de réparation auxquelles sont confrontés les clients japonais d’Ericsson.

Outre l’hélicoptère, Ericsson fournit à son client Softbank Mobile Corp 150 téléphones satellitaires servant à coordonner les travaux de réparation dans les zones où les infrastructures de télécommunications mobiles n’ont pas encore été remises en état. Deux volontaires Ericsson ont été envoyés dans la région pour aider Softbank Mobile Corp à mettre les téléphones satellitaires en service.

Fredrik Alatalo, Président d’Ericsson Japon, explique qu’Ericsson continuera à soutenir les efforts de ses clients japonais pour remettre en état les réseaux de télécommunications.

« Nous sommes en contact étroit avec nos clients depuis ces terribles événements, déclare-t-il. Dès le début nous avons offert notre aide à notre client, mobilisant pour cela toutes nos équipes japonaises. Nos efforts actuels, notamment l’affrètement de l’hélicoptère et l’envoi de téléphones satellitaires, s’inscrivent dans cette démarche. Nous allons continuer à travailler en liaison étroite avec nos clients pour les aider par tous les moyens possibles. »

Fredrik Alatalo, Président d’Ericsson Japon

Les réseaux de la région de Tohoku, où le tsunami a été le plus dévastateur, restent les plus touchés. Après la surcharge de trafic dans les heures qui ont suivi la catastrophe, les réseaux de la région de Tokyo ont retrouvé aujourd’hui des niveaux de fonctionnement normaux, de même que ceux de la région au sud de Tokyo.

Mots-clefs : , , , ,