Fracture numérique : 3 millions de Chiliens connectés grâce à un partenariat public-privé

3 millions de Chiliens vont bénéficier du haut débit mobile grâce à Entel, Ericsson et le gouvernement du pays

3 millions de Chiliens vont bénéficier du haut débit mobile grâce à Entel, Ericsson et le gouvernement du pays

 Trois millions de Chiliens vont pouvoir d’ici fin 2011 bénéficier du haut débit mobile et de la téléphonie mobile grâce à un partenariat public-privé qui unit le gouvernement du pays, l’opérateur télécoms Entel et l’équipementier Ericsson. Ce projet fait partie d’un programme baptisé « Pour un Chili tout communicant » (Todo Chile Comunicado) qui a déjà connecté depuis septembre 2010, 1,7 million d’habitants.

Ce nouveau volet du programme s’étalera sur 2 ans. Il inclura notamment le développement de services voix en 2G et de services haut débit mobile en 3G avec la technologie HSPA. La connectivité ainsi obtenue permettra de réduire la fracture numérique des zones rurales du territoire chilien. Elle offrira également de nouvelles opportunités pour les habitants aux revenus très souvent modestes avec l’accès à des services éducatifs, d’emploi et économiques. Au total, 3 millions de personnes sont concernées.

C’est en 2009 que l’opérateur Entel associé à Ericsson a remporté un contrat public doté d’un montant de 45 millions de dollars par le gouvernement chilien pour fournir un accès haut débit à environ 70 à 90% de la population rurale du pays.

Le projet prévoit le déploiement de stations de base pour réseaux mobiles 2G et 3G dans environ 1500 localités sous la houlette technologique d’Ericsson. Pour accélérer le déploiement, Ericsson recourt notamment aux transmissions par faisceaux hertziens (la solution Mini-Link) qui répondent parfaitement aux conditions géographiques locales parfois difficiles.

Felipe Morande, ministre chilien des Transports et des Télécommunications, a déclaré : « Cette avancée en matière de communication est un moment historique car elle va totalement transformer la vie pour les zones rurales reculées et ouvrir de nouvelles perspectives pour des millions de gens ».

 « Ce projet marque une nouvelle étape dans les partenariats public-privé en Amérique latine car nous contribuons pleinement au financement et au développement de cette connectivité. Les études montrent qu’une augmentation de 10% du taux de pénétration du mobile dans les pays émergents se traduit par un gain de 1 à 2% du Produit Intérieur Brut. Nous espérons que ce projet va réduire la fracture numérique et aider ces régions à progresser économiquement et socialement ».

Nicolas Brancoli, Président d’Ericsson Chili

Richard Büchi, directeur général d’Entel, a pour sa part estimé que la connectivité mobile va profiter au développement des régions concernées : « Ce projet est vital pour le développement du Chili car il relie les zones rurales aux zones urbaines et au reste du monde. Notre objectif est de connecter un maximum de personnes afin qu’elles puissent profiter d’outils éducatifs, trouver des emplois et accéder à l’information, des éléments importants pour améliorer la qualité de la vie ».

Pour en savoir plus sur le projet « Todo Chile Comunicado », regardez la vidéo ci-dessous (en espagnol) :

 

À propos de Olivier Cimelière


Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , ,