Silicon Valley : Ericsson va aider AT&T à accélérer ses processus d’innovation

Par Olivier Cimelière, le vendredi 29 octobre 2010, classé dans Haut Débit,Innovation / R&D,IP,Réseaux mobiles,Stratégie
Première ouverture prévue dans la Silicon Valley au début de 2011

Première ouverture prévue dans la Silicon Valley au début de 2011

 Les applications qui améliorent la vie des consommateurs et créent de la valeur pour les entreprises, sont au centre de l’engagement professionnel quotidien de l’opérateur américain AT&T. L’aptitude à faire progresser rapidement les idées, de la conception initiale jusqu’à l’acceptation par le marché, est l’une des clés de la réussite dans le monde en rapide évolution de l’Internet mobile. C’est dans cet optique qu’AT&T a demandé à Ericsson d’apporter son concours à son centre d’innovation situé à Palo Alto au cœur de la Silicon Valley. Première ouverture prévue au début de 2011.

Il arrive trop souvent que l’innovation se heurte, non pas aux limites de l’imagination et de la créativité, mais aux contraintes budgétaires et à l’inaptitude à transformer rapidement une idée en application commerciale. Forts de ce constat, AT&T et Ericsson ont donc décidé d’allier leurs efforts, avec d’autres entreprises, pour créer des centres d’innovation aux Etats-Unis mais également en Israël.

Pour ce projet, Ericsson fournira un environnement, des conseils, mais aussi des capacités de simulation tout en s’appuyant sur un large éventail de développeurs et de start-ups. « Ces centres d’innovation vont nous aider à améliorer notre collaboration et à accélérer considérablement le rythme de l’innovation, en transformant les idées en réalité en l’espace de quelques mois, et non plus de quelques années », explique John Donovan, CTO (Chief Technical Officer) d’AT&T. « Nous allons ainsi profiter de l’expertise de pointe qu’offre la Silicon Valley en matière de conception, de celle de Plano en termes de prototypage et d’intégration et des compétences dont dispose Israël en matière de protocoles de communication et d’innovation. En travaillant avec différents centres, nous aurons pratiquement un cycle de 24h00 pour le développement. »

« Ericsson et AT&T vont élargir leur alliance technologique en combinant leurs capacités d’innovation dans le cadre de cette initiative. Nous serons plus efficaces ensemble pour commercialiser l’innovation en un laps de temps beaucoup plus court. »

Brian Rosenberg, vice-président exécutif et directeur général de l’entité Clients d’AT&T

De nombreuses entreprises, allant des start-ups aux poids lourds figurant parmi les 500 premières du classement Fortune, ont exprimé leur intérêt à travailler dans le cadre du centre d’innovation AT&T. Nombreux sont les projets de développement où les entreprises rejoignent AT&T pour des projets stratégiques présentant un intérêt mutuel. Les projets guidés sont pilotés par les coaches d’AT&T en charge de l’innovation, et par des équipes commerciales et techniques dédiées. Objectif  : lancer ensuite les applications qui en résultent sur le réseau AT&T.

Une partie de l’initiative mise en œuvre dans le cadre du centre d’innovation d’AT&T inclut un portail en ligne qui offrira aux développeurs les outils, le support et l’accès client leur permettant d’aider à élaborer, tester et certifier les applications dans une vaste gamme de plates-formes haut débit. Les collaborateurs potentiels seront en mesure d’entamer leur participation en visitant developer.att.com/innovation pour accéder à un éventail de technologies et avoir l’opportunité de faire appel à un plus large ensemble de ressources dédiées, d’un peu partout dans le monde, sans avoir à se déplacer.

Les centres incluront des capacités de support pour une visibilité et un accès améliorés à la future génération d’applications, d’innovations en matière de services et de facilitateurs capables d’optimiser le réseau AT&T.  Ericsson devra ainsi apporter un concours précieux (ainsi qu’ Alcatel-Lucent et Amdocs) aux sites permanents de Plano et Palo Alto aux USA et Ra’anana en Israël. Le premier centre devrait ouvrir ses portes d’ici à la fin de l’année et les autres début 2011.

Ces centres travailleront de concert et incluront des équipements dédiés au développement des applications et des services, au prototypage, aux essais et aux démonstrations des capacités émergentes, afin de faciliter le lancement d’applications, de dispositifs et de services cloud, et permettre la mise en œuvre de technologies innovantes.

Pour en savoir plus, vous pouvez également lire le communiqué d’AT&T à l’adresse suivante (en anglais) :
www.att.com/gen/press-room?pid=18635&cdvn=news&newsarticleid=31270&mapcode=corporate

À propos de Olivier Cimelière


Mots-clefs : , , , , , , , , ,