Canada : Rogers et Ericsson mettent à l’essai un réseau sans-fil LTE

Les tests menés avec Ericsson serviront à Rogers pour la mise à l'essai technique globale de la technologie LTE à des fréquences basses et hautes, dans la région d'Ottawa.

Les tests menés avec Ericsson serviront à Rogers pour la mise à l'essai technique globale de la technologie LTE à des fréquences basses et hautes, dans la région d'Ottawa.

Rogers Communications inc. a annoncé, le 6 octobre dernier, la mise à l’essai technique globale, en collaboration avec Ericsson Canada, d’un réseau sans-fil LTE (Long Term Evolution), dans la région d’Ottawa. Ericsson, en coopération avec Rogers, a mené des essais en laboratoire LTE dans son Centre de Recherche et Développement à Ottawa pour comparer les vitesses et les performances de la technologie LTE dans les bandes de fréquences multiples. S’appuyant sur ces tests, Rogers procédera à la mise à l’essai technique globale de la technologie LTE à des fréquences basses et hautes, dans la région d’Ottawa.

LTE, la nouvelle technologie de communication mobile, est particulièrement adaptée pour le transfert de volumes très importants de données tout en permettant des coûts d’exploitation et énergétiques remarquables grâce à une utilisation optimisée des bandes de fréquences et un accès proche des performances autorisées par la fibre (débits allant jusqu’à 150 Mbps). Avec un temps de latence réduit, les consommateurs pourront désormais profiter de services de manière mobile comme la vidéo Haute Définition, les jeux en réseaux sans aucun problème de connectivité.

« Nos clients réclament de plus en plus un accès en tous lieux et en tout temps à l’information, aux communications, au divertissement et aux outils transactionnels via l’appareil de leur choix. La technologie LTE constitue une plateforme de nouvelle génération grâce à laquelle les Canadiens peuvent profiter sur Internet sans fil de la vitesse et des fonctionnalités que leur offre leur service fixe à la maison et au travail. Cette mise à l’essai technoque est importante parce qu’elle s’appuie sur des réseaux de pointe et jette les fondations d’une structure qui permettra à nos clients d’en faire encore plus dans l’avenir. »

Nadir Mohamed, président et chef de la direction, Rogers Communications inc

De concert avec Rogers, Ericsson a réalisé, dans ses installations de recherche et de développement d’Ottawa, des essais en laboratoire sur la technologie LTE, comparant la vitesse et la performance de cette technologie d’une fréquence à une autre. S’appuyant sur ces tests, Rogers procédera à la mise à l’essai technique globale de la technologie LTE à des fréquences basses et hautes, dans la région d’Ottawa.

« Par cette mise à l’essai, nous déterminerons comment la technologie LTE se comporte à différentes fréquences dans des situations réelles en milieux urbain, rural et de banlieue », explique Bob Berner, chef de la direction de la Technologie, Rogers Communications inc. Qui plus est, nous vérifierons la vitesse de débit et la performance de la technologie LTE, ainsi que son interopérabilité avec notre réseau évolué HSPA+, de façon à nous assurer que les mises en œuvre futures aux fins d’activités commerciales déboucheront sur la meilleure expérience client possible. »

La mise à l’essai technique reposera d’abord sur le spectre réservé aux services sans-fil évolués qui a été récemment acquis aux enchères. Rogers travaille aussi avec Industrie Canada pour obtenir une licence qui l’autorisera à utiliser la fréquence de 700 MHz pendant les essais.

« Nous sommes fiers que notre connaissance de la technologie LTE et notre savoir-faire unique au pays facilitent certaines des plus grandes mises en œuvre de cette technologie partout dans le monde », souligne Hans Vestberg, président et chef de la direction, Telefonaktiebolaget LM Ericsson.

« Implantée depuis 60 ans au Canada, Ericsson est l’un des plus gros investisseurs en recherche et en développement du pays, employant plus de 2 400 ingénieurs et concepteurs. Elle est un pionner du développement de la technologie LTE, qu’elle effectue dans son laboratoire d’Ottawa afin d’offrir les technologies de transmission sans fil large bande les plus évoluées aux Canadiens et au reste du monde. »

Mark Henderson, président et chef de la direction, Ericsson Canada Inc.

Pour en savoir plus sur l’intégralité des réalisations à date d’Ericsson dans le domaine de LTE, n’hésitez pas à vous reporter à la rubrique régulièrement mise à jour sur le site corporate du Groupe (en anglais) : www.ericsson.com/ericsson/press/facts_figures/lte_achievement.shtml

Mots-clefs : , , , ,