15% en moins de gaz à effet de serre grâce aux télécommunications, c’est possible !

Il est possible de réduire de 15 % les émissions totales des GES grâce aux TICS

Il est possible de réduire de 15 % les émissions totales des GES grâce aux TICS

 Un rapport de la GeSI (Global e-Sustainability Initiative) vient de publier des propositions nouvelles en matière de mesures de la réduction des gaz à effet de serre (GES) grâce à l’utilisation des TICS. Cette méthodologie repose en grande partie sur les outils déjà utilisés par Ericsson. A la lumière de ce rapport, il s’avère qu’il est possible de réduire de 15 % les émissions totales des GES dans le monde.

A la veille de la reprise des négociations sur le climat dans le cadre de la Conférence des Parties (COP16) qui doit se tenir à Cancun (Mexique) au mois de décembre prochain, c’est un important pas qui a été accompli récemment avec la publication du nouveau rapport de la GeSI intitulé “Evaluating Carbon-reducing impacts of ICT”. En disposant désormais d’un outil pratique pour identifier et mesurer réellement les avantages qui découlent de la mise en œuvre de nouvelles solutions TICS, il est désormais possible de tendre vers l’objectif de réduction de 15 % (voire plus) des émissions totales de GES que laissait déjà entrevoir le rapport SMART 2020 diffusé il y a deux ans.

L’outil sur lequel les différents acteurs se sont mis d’accord a été préparé par le cabinet de conseil BCG (Boston Consulting Group) pour le compte de la GeSI (Global e-Sustainability Initiative), partenariat stratégique international axé sur le développement durable qui regroupe un certain nombre d’entreprises et d’associations professionnelles du secteur des TICS et divers autres acteurs. Il repose pour partie sur la méthodologie proposée par Ericsson et sur le Livre blanc « Measuring Emissions Right » que l’équipementier suédois a publié en décembre 2009.

Elaine Weidman Grunewald

Elaine Weidman Grunewald

Elaine Weidman Grunewald, directrice Développement durable et responsabilité d’entreprise d’Ericsson et membre du conseil d’administration de la GeSI, fait référence aux données révélées dans le précédent rapport SMART 2020 de la GeSI publié en 2008 : « Smart 2020 a servi à définir une vision et un potentiel. Ce nouvel outil permet, lui, de mesurer les avantages potentiels définis. La prochaine étape consistera à encourager le secteur à déployer de véritables efforts dans la mise en œuvre et, peut-être surtout, à inciter les gouvernements à adopter les TICS et à développer des politiques de soutien pouvant influer sur les comportements de consommation ».

« Des approches traditionnelles et standardisées d’évaluation du cycle de vie existent depuis longtemps et cela fait d’ailleurs plus de dix ans qu’Ericsson les applique au domaine des TICS. Toutefois, jusqu’à ce jour, il n’existait aucune méthode convenue pour évaluer les impacts positifs sur le climat, en d’autres termes pour calculer les émissions évitées par rapport à celles qui auraient été produites si des moyens physiques traditionnels avaient été utilisés pour la fourniture du service »

Christer Törnevik, directeur Sécurité et développement durable au sein de la branche Champs électromagnétiques d’Ericsson Research

Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions TICS positives pour le climat qui sont passablement ignorées ou incomprises dès que l’on s’éloigne des secteurs des télécommunications. On peut parexemple citer la dématérialisation qui consiste à remplacer des produits ou activités à forte empreinte carbone par des alternatives à faible empreinte carbone, comme par exemple les vidéoconférences à la place des réunions en face à face, ou encore les factures électroniques à la place des factures papier. Les bâtiments intelligents, où la gestion de l’énergie joue un rôle clé, l’e-éducation ou encore l’e-santé sont d’autres exemples de solutions TICS. Regarder la vidéo de Christer Törnevik qui explique les solutions en matière de réduction des émissions (en anglais) :

Réduire les émissions, c’est possible avec les TICS

 

Le système de santé électronique croate a économisé 50 fois plus de CO2

Le système de santé électronique croate a économisé 50 fois plus de CO2

L’étude de cas Ericsson décrite dans le nouveau rapport a permis de montrer comment un système de santé électronique en Croatie, reliant 2 400 équipes de soins primaires et fournissant des services de prescription et d’orientation en ligne, pouvait conduire à une réduction des émissions de CO2 par un facteur 50. En d’autres termes, en ayant recours à la méthode numérique et en évitant ainsi des trajets inutiles, on a économisé 50 fois plus de CO2.

Une autre étude de cas réalisée par Ericsson Research a permis d’illustrer le potentiel de réduction de l’impact environnemental que présentent les transferts d’argent via le téléphone mobile dans les pays en développement. La solution de transfert d’argent sur mobile développée par Ericsson a en effet le potentiel de réduire les émissions de CO2 par un facteur 90.

Durant ces dix dernières années, Ericsson a mis au point une méthode holistique pour mesurer efficacement les émissions de CO2, tout en encourageant le développement de nouvelles solutions TICS et leur intégration dans la société. Ericsson s’implique également de manière proactive afin de sensibiliser les gens et les décideurs au rôle clé que peuvent jouer les TICS face au changement climatique. Une implication qui se prolongera prochainement avec la reprise des négociations sur le climat dans le cadre de la Conférence des Parties (COP16) qui doit se tenir à Cancun (Mexique) au mois de décembre prochain.

Quelques liens utiles à consulter

- Voir le site institutionnel de Global e-Sustainability Initiative (en anglais) : www.gesi.org
- Télécharger le rapport de GeSI (en anglais) : www.gesi.org/ReportsPublications/AssessmentMethodology.aspx
- Voir le site du projet SMART 2020 (en anglais) : www.smart2020.org
- Télécharger le Livre Blanc d’Ericsson intitulé « Measuring Emissions Right » (document PDF en anglais) : www.ericsson.com/res/docs/whitepapers/methodology_high3.pdf
- Lire la position officielle d’Ericsson pour une économie à faibles émissions carbone (en anglais) : www.ericsson.com/thecompany/sustainability_corporateresponsibility/enabling_a_low-carbon_economy
- Lire l’article du blog Ericsson France sur le rapport Développement Durable 2009 d’Ericsson (en français) : www.blog-ericssonfrance.com/2010/04/le-rapport-developpement-durable-2009-dericsson-est-paru/

À propos de Olivier Cimelière


Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.



Laisser un commentaire