Ericsson et l’université Tsinghua de Pékin s’allient pour former les futurs leaders du monde des télécoms chinois

En 2009, Ericsson Chine a accordé des stages à plus de 1 200 étudiants et créé plus de 1 400 opportunités de postes

En 2009, Ericsson Chine a accordé des stages à plus de 1 200 étudiants et créé plus de 1 400 opportunités de postes

 Ericsson et l’université chinoise Tsinghua ont décidé d’unir leurs efforts pour créer un groupe d’intérêt sur les « communications du futur », avec pour objectif de cultiver une pensée créative et développer l’innovation dans le secteur chinois des télécommunications. Pour cela, une plateforme de formation, d’échange et de mise en pratique sera mise à la disposition des étudiants de l’université Tsinghua s’intéressant à l’avenir des technologies de la communication.

La création d’un groupe d’intérêt en liaison avec une entreprise privée est une grande première pour l’université Tsinghua. Ce projet, dont les ressources seront financées par les deux parties, permettra d’apporter aux étudiants un éclairage sur les derniers développements et les tendances actuelles dans le domaine des communications. Il leur donnera également une opportunité de mener des travaux de R&D sur les technologies et d’acquérir une expérience dans un environnement professionnel, les encourageant ainsi à innover et à créer leur propre entreprise.

Cette initiative s’inscrit par ailleurs en droite ligne de l’engagement à long terme d’Ericsson de cultiver un réservoir de compétences pour l’industrie des TICS chinoises. En 2009, Ericsson Chine a accordé des stages à plus de 1 200 étudiants et créé plus de 1 400 opportunités de postes, dont plus d’un tiers ont été attribués à de jeunes diplômés.

Le groupe d’intérêt sur les « communications du futur » soutiendra ses membres au travers d’un processus en trois étapes : formulation de l’idée de départ, phase préparatoire et lancement. Durant le premier semestre, l’université Tsinghua et Ericsson dépêcheront plusieurs experts du secteur et des ingénieurs pour animer des séminaires et des cours de formation professionnelle sur les technologies de la communication. Pendant les mois d’été, les membres du groupe auront la possibilité de suivre un stage pratique au centre de R&D d’Ericsson à Pékin, stage que les étudiants pourront inscrire dans leur crédit de formation.

Au deuxième semestre, les étudiants seront répartis en plusieurs groupes, en fonction du sujet qui les intéresse, afin de mener leur propre projet de R&D. A l’issue de cette année de formation, les groupes communiqueront les résultats issus de leur travail de recherche, indiqueront quel sera leur prochain planning de recherche ainsi que les moyens dont ils auront besoin et pourront faire une demande de subvention de soutien auprès de l’université Tsinghua pour financer leurs travaux.

De précédentes initiatives

La création de ce groupe fait suite au lancement, par Ericsson, du premier EriClub à l’université des Postes et Télécommunications de Pékin en septembre 2009. Cette année, l’objectif de l’équipementier suédois est d’étendre ce club en l’ouvrant à cinq autres grandes universités chinoises (l’université Jiao Tong de Shanghai, l’université des Sciences et Technologies de Huazhong, la Southeast University, l’université de Technologie de Chine du Sud et l’université des Sciences et Technologies Electroniques de Chengdu).

« C’est un honneur pour Ericsson de coopérer avec l’université Tsinghua au lancement de ces programmes de formation. Les étudiants chinois font preuve d’une grande intelligence et de beaucoup d’enthousiasme. Ce programme ainsi que les EriClubs créés dans les différentes universités chinoises contribueront, je l’espère, à éveiller chez ces jeunes pleins d’ambition un esprit d’innovation et à cultiver leurs capacités créatrices pour préparer ainsi la relève de demain dans le secteur chinois des télécommunications. »

Mats H Olsson, président de la région Chine & Asie du Nord-Est d’Ericsson

Shi Zongkai, secrétaire adjoint du comité du PCC à l’université de Tsinghua, jette un regard positif sur l’initiative lancée avec Ericsson : « Ericsson est une entreprise de réputation mondiale. Nous espérons que la création de ce groupe d’intérêt sur les « communications du futur » permettra aux étudiants de profiter des formidables ressources R&D d’Ericsson et de l’expertise de ses ingénieurs et de développer ainsi toutes les facettes de leurs compétences, notamment leur créativité. Nous avons été particulièrement touchés par l’engagement passionné et sincère qu’ont montré les représentants d’Ericsson tout au long du processus et les en remercions très vivement. »

« EriClub » est une association d’étudiants, gérée par les étudiants eux-mêmes, qui a été lancée par Ericsson en association avec des universités chinoises. Ericsson entend ainsi rapprocher des étudiants qui partagent la même passion pour les TICS, souhaitant tirer parti de cette « passerelle » entre l’entreprise et les universités pour révéler le plus grand nombre possible de jeunes talents et libérer ainsi tout leur potentiel créatif.

Par ailleurs, Ericsson organisera en 2010 toute une série d’évènements, notamment la « Ericsson Cup » Campus Cooling Innovation Design Competition, le Ericsson Sweden Day et la Ericsson Multimedia Innovation Competition, destinés à donner aux étudiants des universités chinoises l’opportunité d’élargir leurs horizons et de mettre en pratique leur sens de l’innovation.

À propos de Olivier Cimelière


Mots-clefs : , , , , , , , ,