Technology for Good (16) : Dépister le cancer du sein au coeur de la brousse australienne

Les réseaux haut débit fixes et sans fil installés dans les camions de dépistage de BreastScreen

Les réseaux haut débit fixes et sans fil installés dans les camions de dépistage de BreastScreen

 En développant le dépistage du cancer du sein grâce à une technologie haut débit mobile et fixe de pointe, Gail Raw, responsable des services de dépistage et de suivi du cancer de l’État de Tasmanie, et ses collègues aident les femmes qui vivent dans la brousse australienne à prendre en main leur santé de manière plus accessible et efficace.

Le cancer du sein est la forme la plus mortelle de cancer en Australie, avec plus de 12 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année. Offrir des services plus efficaces de dépistage du cancer du sein, c’est ce que s’efforce de faire BreastScreen Australia en portant les services de santé jusque dans les zones rurales, le fameux « bush » australien.

Visant à réduire la mortalité liée au cancer du sein par un dépistage précoce et un traitement des images en ligne et en temps réel, le BreastScreen Rural Broadband Digital Mammography Project améliore la qualité des services de dépistage et leur accessibilité aux femmes qui vivent dans les zones rurales de la Tasmanie. Les examens sont effectués dans des camions équipés de matériel numérique qui font le tour des régions isolées, ce qui évite aux femmes d’avoir à faire un long trajet.

Gail Raw : "Les femmes peuvent mieux gérer leur santé"

Gail Raw : "Les femmes peuvent mieux gérer leur santé"

« Le matériel a ouvert d’innombrables possibilités à ces femmes qui devaient auparavant faire un long voyage pour pratiquer l’examen et attendre ensuite plus de deux semaines pour avoir les résultats », déclare Gail Raw. L’opérateur australien Telstra soutient le projet avec une solution mobile haut débit intégrée qui utilise la technologie HSPA/WCDMA de bout en bout d’Ericsson. Les réseaux haut débit fixes et sans fil installés dans les camions de dépistage permettent de transmettre numériquement de gros fichiers d’images (de 30 Mo à 50 Mo) aux centres de diagnostic. Ce qui réduit le risque de détérioration ou de perte d’images par rapport aux rayons X et améliore la productivité.

Le haut débit sans fil permet de transférer les images depuis le centre de service mobile, réglant ainsi les problèmes logistiques d’installation temporaire de services haut débit fixes. Les images de dépistage peuvent désormais être enregistrées numériquement, intégrées dans le dossier électronique de la patiente, transmises à un centre de diagnostic BreastScreen et stockées électroniquement dans un système d’archivage d’images en utilisant le réseau mobile haut débit Next G de Telstra.

À propos de Olivier Cimelière


Mots-clefs : , , , , , , , , , , , ,

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Un commentaire »

Pas encore de commentaire.



Laisser un commentaire