Connectivité & haut débit 24h/24 : une nécessité selon une enquête d’Ericsson Consumer Labs

80 % d’utilisateurs souhaitant pouvoir se connecter n’importe où, n’importe quand selon une étude d'Ericsson Consumer Lab

80 % d’utilisateurs souhaitant pouvoir se connecter n’importe où, n’importe quand selon une étude d'Ericsson Consumer Lab

 Une enquête récente du Consumer Labs d’Ericsson montre que la connectivité est devenue une nécessité dans notre vie privée et professionnelle et que nous faisons un usage plus personnel de l’ordinateur portable et des connexions mobiles haut débit. Détails des points clés de l’étude d’Ericsson.

Il y a seulement huit ans, 35 % des Américains, des Suédois et des Britanniques utilisaient Internet tous les jours. Aujourd’hui, ils sont 80 %. La carrière et la vie privée se construisent désormais autour du haut débit. Telle est la conclusion générale de la dernière étude du Consumer Labs d’Ericsson.

Cecilia Borglund, analyste du marché pour la Business Unit Réseaux d’Ericsson, s’est penchée sur les principaux constats du rapport et observe : « Avant il fallait décider à quel moment se connecter. Maintenant il faut décider quand se déconnecter. Plus on utilise le haut débit, plus on a envie de l’utiliser partout ».

D’après les résultats, il semble qu’il y ait deux types d’utilisateurs : ceux qui utilisent uniquement le haut débit mobile et ceux qui utilisent les deux formes de haut débit : fixe et mobile. « Ces utilisateurs mixtes ont acquis une certaine expérience et veulent pouvoir faire n’importe où ce qu’ils font chez eux, explique Cecilia Borglund. Cela confirme notre théorie selon laquelle plus on utilise le haut débit, plus on veut pouvoir l’utiliser partout. Quand l’utilisation du haut débit devient de plus en plus mobile, la nécessité d’une couverture universelle devient une évidence. »

À la maison comme au travail, le haut débit mobile nous donne plus d’autonomie dans notre vie, dans nos activités et dans la société, ainsi que le montre l’étude. Des tâches qui étaient autrefois ennuyeuses et prenaient du temps, comme payer des factures par exemple, peuvent maintenant être effectuées n’importe quand, pas seulement aux heures de bureau. Le shopping en ligne, la télévision en live sur Internet et les réseaux sociaux sont de plus en plus à portée de clic.

Les utilisateurs du haut débit mobile veulent avoir accès à l’emploi, à des informations et à des divertissements quel que soit l’endroit où ils se trouvent. L’étude l’a confirmé, avec 80 % d’utilisateurs souhaitant pouvoir se connecter n’importe où, n’importe quand.

De nouvelles opportunités

Avec l’arrivée des smartphones et divers autres terminaux connectés et la montée en puissance du haut débit mobile en termes de vitesse et de capacité, ce besoin est devenu une réalité. Selon Annika Svensson, responsable Mobile Broadband Business Solution Marketing d’Ericsson et commanditaire de l’étude, ces tendances sont pour les chefs d’entreprises une occasion à saisir. “Vous avez plus de liberté et vous pouvez traiter vos affaires à tout moment, où que vous soyez. Vous n’êtes plus ‘absent du bureau’ ».

La façon dont ces utilisateurs dynamiques utilisent le haut débit mobile ouvre des possibilités extraordinaires en termes de plans de tarification et de services professionnels à la carte. Conjuguée au désir de la plupart des utilisateurs de rester connectés en permanence et d’avoir des téléphones et ordinateurs portables plus abordables, elle est l’occasion, pour les clients d’Ericsson, d’enrichir leurs offres.

Les résultats de l’étude montrent également que notre attitude à l’égard du haut débit mobile est comparable à notre rapport personnel avec le téléphone mobile : 80 % des personnes interrogées ont déclaré ne pas être prêtes à partager leur ordinateur portable avec quelqu’un d’autre, et 65 % refuseraient de partager leur connexion haut débit mobile.

Annika Svensson avance une explication : « Même si c’est votre ordinateur de travail, vous avez des choses personnelles dedans : vos liens favoris, vos courriers électroniques, vos photos, vos vidéos, etc. » Les résultats de l’enquête laissent entendre que les gens veulent que chacun soit autonome, car nous n’aimons pas partager nos effets personnels. La remarque d’une personne interrogée vient le confirmer : « Emprunter un ordinateur, c’est un peu comme entrer dans le bureau de quelqu’un et fouiller dans ses dossiers et ses affaires. C’est un peu indiscret, non ? »

Le haut débit mobile permet en outre à l’utilisateur « de conserver une longueur d’avance sur la concurrence ». Pour Cecilia Borglund, c’est la possibilité pour les professionnels de ne pas laisser passer une occasion à cause d’un accès limité à Internet. Répondre rapidement aux demandes des clients, par exemple, peut être décisif. « Grâce au haut débit mobile, vous pouvez participer aux appels d’offres et envoyer immédiatement une proposition, ce qui vous rend plus compétitif », affirme Cecilia Borglund.

À propos de Olivier Cimelière


Mots-clefs : , , , , , , , , ,