Hongrie : T-Mobile et Ericsson s’associent pour réaliser des essais LTE

Par Olivier Cimelière, le mardi 23 mars 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles
A un stade ultérieur des essais LTE, il est prévu de pousser jusqu’à un débit descendant de 100 mbits/s

A un stade ultérieur des essais LTE, il est prévu de pousser jusqu’à un débit descendant de 100 mbits/s

 T-Mobile Hongrie et Ericsson ont démarré ensemble depuis décembre 2009 des essais LTE dans la perspective d’un lancement commercial dont la date n’a pas encore été précisée. Des équipements LTE ont été installés à Budapest avec pour objectif d’atteindre des débits de l’ordre de 100 mbits/s en lien descendant. Objectif du test : préparer la prochaine évolution du réseau face à la croissance soutenue du nombre d’abonnés à l’Internet mobile en Hongrie.

L’introduction de la technologie HSPA (3G) pat T-Mobile en Hongrie s’est rapidement accompagnée d’une croissance dynamique du nombre d’abonnés à l’Internet mobile. Aujourd’hui, plus de 90 % du trafic de données généré par les 430 000 abonnés de T-Mobile transitent par le réseau HSDPA. Dans un avenir proche, il devient clair que les besoins en bande passante vont encore s’intensifier avec notamment la mise à disposition de contenus multimédia encore plus riches (vidéos HD et imagerie 3D).

Dans ce contexte, T-Mobile et Ericsson ont décidé de joindre leurs efforts pour mener des essais LTE en conditions réelles. En octobre 2009, les experts des deux entreprises ont mis en place un système d’essai LTE (voix et données) au niveau de la station de commutation située dans le centre de Budapestet. Les équipements installés sont entrés en service en décembre 2009. Dans le cadre du processus qui prévoit plusieurs phases d’augmentation du débit de données, une vitesse de 48 mbits/s en liaison descendante a été atteinte en janvier dernier. Les premiers résultats obtenus sont donc encourageants et montrent clairement que l’introduction de LTE constituera une étape majeure tant pour les opérateurs que pour les utilisateurs.

Le principal objectif de ces essais LTE est d’évaluer les possibilités en termes d’augmentation des débits de données, de même que les performances des premiers dispositifs LTE commerciaux disponibles. A un stade ultérieur des essais, il est prévu de pousser jusqu’à un débit descendant de 100 mbits/s, en utilisant une bande de fréquences de 20 MHz, ce qui équivaut à un débit 4 fois supérieur à celui obtenu avec le réseau 3G actuel.

T-Mobile, la marque de téléphonie mobile de l’opérateur hongrois Magyar Telekom, est la première entreprise à avoir introduit, en collaboration avec Ericsson, les technologies 3G et HSDPA en Hongrie. Cet opérateur, leader sur le marché hongrois de l’Internet mobile, prévoit également de jouer un rôle dominant dans le déploiement rapide d’un réseau de téléphonie mobile de nouvelle génération dans le pays.  Ericsson est un acteur majeur dans le déploiement de la technologie LTE au plan mondial, ayant à ce jour signé des contrats LTE commerciaux avec cinq grands opérateurs mobiles desservant au total 240 millions d’abonnés dans le monde.

À propos de Olivier Cimelière


Mots-clefs : , , , , , , , ,