Mobile World Congress : Hans Vestberg prévoit une forte évolution de l'industrie

Par Olivier Cimelière, le lundi 15 février 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,HSPA,IP,Opinion,Services,Stratégie
Hans Vestberg :

Lors de la conférence de presse qu'il a tenu en ouverture du GSMA Mobile World Congress à Barcelone,  Hans Vestberg, PDG d'Ericsson a partagé sa vision de l'évolution de l'industrie des télécommunications et des rôles clés que les technologies 3G/4G vont jouer dans cette transformation. Résumé des principales déclarations.

Sur l'avenir d'Ericsson, Hans Vestberg s'est montré sans ambages : « Notre succès futur sera déterminé par notre capacité à voir au-delà de la technologie elle-même, d'anticiper pour nos clients et résoudre leurs problèmes avant même qu'ils n'en soient conscients ! Cela va requérir de notre part un état d'esprit où le client passe en premier, de disposer des meilleures compétences et d'impulser l'innovation au coeur des relations avec notre client ».

Sur l'évolution des réseaux, il a fait part de l'observation suivante : « Durant la dernière décennie, les télécommunications sont devenues le système nerveux du monde. Le nombre d'abonnements mobiles a été multiplié par 6 dans le monde pour atteindre aujourd'hui 4,6 milliards. Le haut débit mobile a marqué une avancée considérable et nous sommes convaincus que 3 nouveaux milliards d'abonnements au haut débit verront le jour dans les 5 prochaines années ».

Sur la croissance constante du trafic, il a notamment souligné : « Nous prévoyons d'ici 2015 que les abonnements mobiles pour ordinateurs auront sextuplé. Le trafic généré croîtra plus de 50 fois à ce qu'il était à fin 2009. Au cours de la même période, les smartphones seront multipliés par 4 et le trafic généré par eux sera supérieur de 25 fois à ce qu'il est aujourd'hui. Il est évident que ce trafic en constante augmentation représente un enjeu pour la qualité et la capacité des réseaux ».

Sur sa vision des réseaux en 2020, Hans Vestbert s'est montré très précis : « Nous estimons que 50 milliards d'appareils seront connectés d'ici 2020. Les patients seront connectés à distance avec l'hôpital, les camions seront reliés à des centres logistiques pour optimiser leurs itinéraires et les étudiants des villes seront connectés avec les étudiants des zones rurales tout autour du monde. Plusieurs opérateurs ont déjà établi des départements spécifiques « machine-to-machine » pour répondre à ces besoins. Et dans ce développement, nous passons également des télécoms traditionnels à un environnement IP, des infrastructures lourdes aux logiciels et des déploiements de réseaux à des réseaux évolutifs ».

Pour lui, les technologies 3G/4G seront au coeur de cette transformation radicale : « HSPA et 4G/LTE vont permettre la connectivité des 50 milliards de terminaux et la croissance continue du trafic. Plusieurs opérateurs majeurs nous ont déjà témoigné leur confiance pour livrer des réseaux 4G/LTE. L'écosystème LTE avec ses produits et ses services est très concurrentiel. Chez Ericsson, nous sommes désormais en mesure de produire ces produits à grande échelle, ce qui constitue une avantage dans la sévère compétition actuelle. Nous demeurons confiants dans nos capacités ».

Hans Vestberg a poursuivi : « En 2009 , nous avons significativement renforcé nos positions en Amérique du Nord. Notre acquisition des actifs CDMA et LTE de Nortel a permis d'étendre notre champ d'intervention, consolider nos relations clients et gagné une activité CDMA rentable en Amérique du Nord. Activité pour laquelle nous voyons déjà des opportunités au-delà du seul continent nord-américain ».

« Tandis que l'industrie entre dans de nouveaux territoires, notre rôle en tant qu'équipementier doit aller bien au-delà d'un fournisseur de services et de technologies pour être totalement un créateur de valeur. Les opérateurs attendent de nous la capacité de gérer la complexité croissante des réseaux afin qu'eux-même puissent se concentrer sur les services aux consommateurs. Nos succès répétés dans ce domaine prouvent la valeur de notre offre. A nous de combiner ce leadership technologique et cette expertise de services pour fournir de la valeur à nos clients. L'innovation doit être à la fois dans nos technologies mais aussi dans nos business models » a-t-il conclu.

Retour en vidéo sur la conférence de presse qui s'est tenue ce matin au Mobile World Congress à Barcelone :

zp8497586rq

À propos de Olivier Cimelière


Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,