Haut-Débit Mobile : Ericsson remporte un contrat de modernisation des faisceaux hertziens de Bouygues Telecom

Par Benoît Chamontin, le Mercredi 9 décembre 2009, classé dans HSPA,Réseaux mobiles   |   Comments (1)
Ericsson - Développement des usages en mobilité

Ericsson France vient d'être sélectionné par Bouygues Telecom dans le cadre d'un appel d'offres pour assurer la modernisation des « faisceaux hertziens » du réseau mobile 3G de l'opérateur. Ce projet prévoit dès le 1er trimestre 2010 le déploiement de faisceaux hertziens de dernière génération pour accroître la capacité des transmissions radio voix et données entre les stations de base, les sites de contrôle du trafic et les plateformes de service du réseau de l'opérateur.

Selon l'autorité française de régulation de télécoms (ARCEP), les usages liés au haut débit mobile (voix, transfert de données, navigation Internet, télévision mobile) sont en constante et rapide progression. A la fin du 2ème trimestre 2009, 6,6 millions de personnes sont ainsi venus grossir les rangs des adeptes du haut débit mobile pour atteindre au total 14, 2 millions d'utilisateurs réguliers soit une croissance de 87,2% en un an et l'équivalent d'un abonné sur 4 en France.

Serge Goldstein-Desroches, Directeur général adjoint de Bouygues Telecom, en charge de la Direction Réseau de l'opérateur, explique son choix technologique : « Le développement très important des clés 3G et des smartphones plébiscités par nos clients, engendre une très forte croissance du trafic de données. C'est pour faire face à celui-ci que nous avons décidé de doter notre réseau

de transmission des techniques les plus avancées. Les faisceaux hertziens répondent non seulement à cet objectif, mais aussi à la problématique des coûts. Ericsson a parfaitement compris nos enjeux et a su y répondre. ».

A compter du début de 2010, Ericsson France va fournir la solution « Traffic Node » lancée en 2005 ainsi que la dernière-née de la gamme Mini-Link, « Compact Node ». Ces deux produits vont permettre à l'opérateur d'accélérer notablement les vitesses de transmission des flux de données à raison d'un débit montant et descendant de 300 Mbits par seconde. Cette amélioration offrira une connectivité encore plus fluide lors de transferts de données, de navigation sur Internet ou de visionnage de vidéos.

« Notre offre technique présente l'avantage de réduire substantiellement les coûts d'exploitation de l'opérateur tout en apportant une fiabilité accrue des transmissions de données et un mécanisme de sécurisation particulièrement pointu. Ce nouveau contrat témoigne de la solidité de la coopération qui unit Bouygues Telecom et Ericsson France depuis 1996 ».

Franck Bouétard, président d'Ericsson France

Mini-Link : une gamme résolument orientée vers les réseaux IP

La gamme de faisceaux hertziens Mini-Link d'Ericsson permet le déploiement de liens radio performants et disponibles tout en incluant la convergence des réseaux mobiles et fixes dans un environnement évolutif et tout-IP avec des coûts maîtrisés de bout en bout pour l'opérateur.

Ericsson est le leader mondial incontestable avec plus de 40 ans d'expérience dans le domaine des transmissions par faisceaux hertziens. A ce jour, l'entreprise a installé plus de 1,9 millions d'équipements de ce type dans le monde entier. Outre la gamme de produits Mini-Link, Ericsson s'appuie également sur les produits radio Marconi LH. Les deux gammes sont gérées par un système de gestion commun, ServiceOn.

zp8497586rq

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , ,

Flux RSS des commentaires de cet article.

Un commentaire

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.