Smart City (2) : Ericsson connecte King Abdullah Economic City en Arabie Saoudite

Les futurs 2 millions d'habitants de KAEC bénéficieront d'un accès très haut débit jusqu'à 1 Gbit/s grâce à la technologie FTTH GPON d'Ericsson

Les futurs 2 millions d'habitants de KAEC bénéficieront d'un accès très haut débit jusqu'à 1 Gbit/s grâce à la technologie FTTH GPON d'Ericsson

Depuis 2005, un ambitieux projet de construction de « ville intelligente » baptisé King Abdullah Economic City (KAEC), est en train de s’ériger sur les bords de la mer Rouge, au nord de la ville de Djeddah en Arabie Saoudite. Dans le cadre d’un accord de partenariat de cinq ans passé avec le promoteur émirati Emaar en août 2008, Ericsson a été chargé de déployer et de gérer le réseau haut débit fixe qui desservira les futurs habitants de cette ville.

Pour Ericsson, ce contrat clé en main est une première à plus d'un titre en Arabie Saoudite. Il s’agit en effet pour l’équipementier suédois de son premier contrat dans la fibre optique, de sa première livraison d'une solution de télévision sur IP (IPTV) sur un réseau GPON et du premier contrat de fourniture d’une architecture IMS de réseau fixe où il assure à la fois l’intégration des systèmes et le déploiement du réseau. Ce contrat regroupe les produits issus des différentes acquisitions d’Ericsson dans le domaine de la téléphonie fixe : Entrisphere (GPON), Marconi (transmission optique par multiplexage en longueur d'onde dense), Redback (routeurs IP Core et Edge) et Tandberg Television (IPTV). A cette offre, s’ajoute l’éventail complet de services gérés de l’équipementier suédois.

Les futurs 2 millions d'habitants de cette métropole high-tech, qui se trouve actuellement dans sa première phase de construction, bénéficieront d'un accès très haut débit pouvant atteindre 1 Gbit/s grâce à la toute d

ernière technologie FTTH GPON. Ils pourront ainsi utiliser toute une gamme de services innovants : téléphonie IP, films à la demande, télévision personnalisée, Internet ultra-rapide, services de transmission de données, etc.

La King Abdullah Economic City (KAEC) est la première de six villes nouvelles prévues par le roi Abdullah. S’étalant sur une superficie égale à trois fois celle de Manhattan, cette ville pourra à l'horizon de 2020, accueillir près de 2 millions de personnes. Située au bord de la mer Rouge, elle se divise en plusieurs zones : un vaste espace commercial, une immense zone industrielle, un campus regroupant écoles, universités et centres de recherche et une zone résidentielle. On y trouvera également un port de plaisance et un centre de villégiature.

« Nous voulons faire de la KAEC une ville intelligente à l’avant-garde des communications haut débit», a déclaré Fredrik Landberg, vice-président Nouveaux comptes d’Ericsson Arabie Saoudite. « Le but est d’y attirer le segment des jeunes professionnels, actuellement en pleine dynamique en Arabie Saoudite, en lui offrant un haut niveau de vie et, surtout, le nec plus ultra en termes de solutions et services de communication. »

Ce partenariat avec Emaar est l’occasion pour Ericsson d’illustrer son leadership dans les réseaux fixes haut débit. Ericsson propose une solution de bout en bout, incluant services, plateforme de prestation de services et capacités de déploiement et d'exploitation de l’intégralité du réseau de cette ville ultra-moderne. Pour Jan Kemvall, président d’Ericsson Arabie Saoudite : « Travailler à la construction de la King Abdullah Economic City aux côtés d’Emaar est un réel privilège pour Ericsson. En fournissant l’infrastructure de communication qui couvrira l’ensemble de la ville, nous avons-là des occasions nombreuses d’ajouter de la valeur à ce projet. »

Pour plus d'informations et d'images sur le projet King Abdullah Economic City, visitez le site (en anglais) :
www.kingabdullahcity.com/en/

zp8497586rq

À propos de Corinne Muller


Corinne Muller est Directrice de la Communication d'Ericsson France. Diplômée de l'Université Paris Sorbonne, elle occupe les postes de Directrice de la Communication de Compaq puis de Chronopost, avant d'intégrer Ericsson à ce même poste en 2011.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,