Ericsson finalise l'acquisition des actifs LTE et CDMA de Nortel en Amérique du Nord

Par Benoît Chamontin, le Dimanche 15 novembre 2009, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Réseaux mobiles,Stratégie   |   Comments (1)
Avec les actifs LTE et CDMA de Nortel, l'Amérique du Nord devient désormais la zone la plus importante pour le groupe Ericsson

Avec les actifs LTE et CDMA de Nortel, l'Amérique du Nord devient désormais la zone la plus importante pour le groupe Ericsson

Ericsson a annoncé vendredi 13 novembre l'achèvement du processus d'acquisition des actifs LTE et CDMA de Nortel en Amérique du Nord. Avec ce rachat, Ericsson renforce solidement sa position de leader mondial des équipements de téléphonie mobile et accélère son développement dans le domaine de la connectivité haut débit mobile.

Cette acquisition permet également à l'équipementier suédois de consolider fortement son ancrage aux Etats-Unis et au Canada et fait suite aux récents contrats majeurs gagnés par Ericsson avec les opérateurs Verizon et Sprint.

Hans Vestberg a commenté cette acquisition : « Nos deux entreprises ont chacune joué un rôle actif ces dernières années en affranchissant la transmission de la voix des contraintes des réseaux fixes. Maintenant que nous sommes ensemble, nous allons faire la même chose pour le haut débit en le rendant mobile et en permettant au plus grand nombre possible de personnes de bénéficier d'une connectivité ultra-rapide pour l'échange de données ».

writing research paper

ign: justify; »>L'acquisition inclut le transfert des contrats CDMA de Nortel actuellement en cours avec les opérateurs nord-américains Verizon, Sprint, US Cellular, Bell Canada, Telus et Leap. Elle comprend également les actifs LTE ainsi que certains brevets technologiques CDMA et LTE. La vente a été finalisée pour un montant total de 1,13 milliards de dollars US.

D'un point de vue plus stratégique, Hans Vestberg a également ajouté à propos de la conclusion de cette vente : « Ce rachat, en parallèle des accords commerciaux en matière de services et LTE, souligne l'importance du marché nord-américain pour Ericsson. Notre forte implantation dans cette région montre également à nos clients globaux, notre capacité à fournir les meilleurs équipements et services d'une façon efficace ».

En termes de vente, l'Amérique du Nord devient désormais la zone la plus importante pour le groupe Ericsson et accroît la présence du groupe suédois. Un enjeu stratégique que rappelle Angel Ruiz qui est à la tête des opérations d'Ericsson pour cette région : « Nous constatons que l'Amérique du Nord figure déjà parmi les précurseurs qui vont adopter la norme LTE. Grâce à la base de clients CDMA dont dispose maintenant Ericsson, nous sommes parfaitement placés pour préparer et accompagner la transition des réseaux mobiles CDMA vers LTE ».

L'acquisition se traduit également par l'arrivée de 2500 employés issus de Nortel. Magnus Mandersson, président des opérations CDMA d'Ericsson, a déclaré : « Je me réjouis d'accueillir 2500 collègues hautement qualifiés venant des activités de Nortel en Amérique du Nord et en Chine. En ajoutant les personnes qui sont aussi en cours d'intégration dans le cadre de l'accord de services managés avec Sprint, Ericsson compte aujourd'hui 14 000 employés en Amérique du Nord, ce qui en fait le deuxième marché du Groupe en termes d'effectifs ».

zp8497586rq

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Flux RSS des commentaires de cet article.

Un commentaire

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.