Ericsson signe un contrat avec Sprint Nextel pour la gestion de son réseau mobile

Par Olivier Cimelière, le Vendredi 10 juillet 2009, classé dans Réseaux fixes,Réseaux mobiles,Services   |   Comments (2)
Ericsson managed services

Ericsson signe un contrat pour la gestion du réseau mobile de Sprint, premier contrat du genre aux Etats-Unis

Ericsson vient de signer un contrat d’un montant de 4,5 à 5 milliards de dollars avec Sprint Nextel, troisième opérateur de téléphonie mobile des États-Unis, pour assurer la gestion de son réseau de téléphonie mobile. Cet accord, d’une durée de 7 ans assortie d’une option de renouvellement, est le premier du genre aux Etats-Unis.

Steve Elfman, en charge du département Network Operations & Wholesale chez Sprint, estime que cet accord historique, baptisé « Network Advantage », hisse la société à un niveau d’excellence incontestable en matière d’efficacité dans le domaine des réseaux sans fil et câblés.  Selon lui, « aucun autre opérateur basé aux Etats-Unis n’a jugé utile d’adopter cette vision, inhérente à Network Advantage, qui met l’accent sur l’amélioration de ce secteur d’activité. Nos performances, d’ores et déjà de haut niveau, seront encore meilleures grâce au leadership mondial d’Ericsson en matière de services réseaux et d’outils propriétaires, et au savoir-faire de quelque 30 000 professionnels dédiés et hautement spécialisés. Le réseau Now Network de Sprint va pouvoir bénéficier d’une dynamique nouvelle ».

Cette opération offre une plus grande efficacité opérationnelle à Sprint tandis qu’Ericsson élargit ses services de réseau pour les professionnels en Amérique du Nord. L’accord prévoit par ailleurs le transfert de 6 000 employés de Sprint Nextel vers Ericsson qui intégreront la société Ericsson Services Inc., filiale à 100 % d’Ericsson basée à Overland Park (Kansas). Ce qui permettra de conserver les emplois aux Etats-Unis. Aucune réduction d’effectif n’est actuellement envisagée.

Les éléments clés de Network Advantage sont respectivement les suivants :

  • Sprint conserve la pleine propriété et le contrôle de ses activités réseaux, et conserve la propriété de la stratégie et des décisions d’investissement en matière de réseaux.
  • Les clients continueront à travailler directement avec les employés de Sprint qui seront leur point de contact initial, Sprint conservant le contrôle total de l’expérience client, du support technique et de la révision des services associés
  • Sprint conserve la sélection des technologies et des fournisseurs.
  • Ericsson assume la responsabilité des services au quotidien, de l’approvisionnement et de la maintenance pour les réseaux CDMA, iDEN et câblés qui sont la propriété de Sprint.
  • Ericsson procédera à l’optimisation de l’ensemble des ressources multifournisseurs de Sprint, telles que les rechanges et les équipements de transmission, et fournira des process et outillages pour assurer la gestion des plates-formes réseaux nationales et des systèmes de support opérationnel.

Sprint compte bénéficier immédiatement du leadership d’Ericsson et des économies d’échelle dans les services qui découleront de ce nouvel accord. Ericsson a fait œuvre de pionnier dans ce type de partenariat, avec des opérateurs de premier plan en Europe, mais aussi dans la région Asie Pacifique et en Amérique latine.

Ericsson offre plus de quinze ans d’expérience dans ce secteur, avec plusieurs centaines de contrats signés avec des opérateurs. Ericsson gère aujourd’hui des réseaux qui desservent plus de 275 millions d’abonnés dans le monde entier, et plus de 40 % de l’ensemble du trafic des télécommunications mobiles transitent par ses réseaux.

« Nous sommes ravis de l’opportunité qui nous est donnée d’étendre notre business model aux Etats-Unis, en permettant à Sprint d’accroître son efficacité et en mettant plus que jamais l’accent sur la priorité client. L’activité Services gérés a connu le succès dans le monde entier. Les mesures qui permettent aux opérateurs de réduire leurs coûts et d’améliorer leur efficacité sont de plus en plus viables et attractives. Cela montre que la tendance vers des services gérés complets, avec des opérateurs mondiaux de premier rang, prend actuellement racine aux Etats-Unis. Nous ne pouvons que nous féliciter du savoir-faire et des compétences que les employés de Sprint sauront apporter à Ericsson. »

Angel Ruiz, Président des opérations d’Ericsson en Amérique du Nord

À propos de Olivier Cimelière


Mots-clefs : , , , , , , , ,

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

2 commentaires »

  1. hmmm, great post



Laisser un commentaire