Smart citiesLTESolution de paiement sur internetInnovationDéveloppement durableMultimediaSociété en réseaux50 milliards d'objets connectés en 2020Recherche et développementTrès haut débit mobileM2M

Les bagues connectées, bien plus qu’un phénomène de mode

Par Benoît Maydat, le Mercredi 16 avril 2014, classé dans Société en réseau   |   Aucun commentaire

Wearable-technology-450x300

Les bagues connectées émergent dans l’écosystème des smartphones comme un nouveau type de technologie portable, « wearable technology ». Lors de l’édition 2014 de la Fashion Week de New York, la startup Ringblingz a présenté sa première bague connectée à un smartphone. On peut alors se demander quelle sera la place des accessoires de mode tels que les bagues dans la société connectée.

Comme pour les montres connectées, les objets portables sont connectés à un smartphone et sont accompagnés d’une application mobile. Pour l’utilisateur, les notifications se font via des vibrations de l’appareil. La bague fonctionne grâce à des radios de faible portée qui la connectent au smartphone. Une bague connectée est de plus petite taille que la combinaison smartphone-montre et exploite le potentiel de miniaturisation de la technologie. La taille réduite de l’écran rappelle les premiers téléphones mobiles, quand seulement 20 caractères pouvaient y être lus.

Ces bagues connectées sont dédiées aux populations d’usagers les plus jeunes. Le design de la bague est important pour l’acheteur puisque c’est autant une marque de style qu’un appareil de communication.

Les bagues connectées sont un des 4 ou 5 produits à un fort potentiel pour le marché grand public (avec les montres, les bracelets mesurant l’activité physique et la santé et les lifestyle trackers).

Les applications principales de ces bagues connectées sont le suivi des notifications sur les médias sociaux et les « lifestyle trackers ». L’aspect différenciant des bagues et montres connectées réside dans une taille réduite et un design étudié. Rassembler des informations de différentes sources et sélectionner les plus pertinentes est également un outil attractif pour ceux qui veulent éviter la surcharge d’informations. Les nouvelles générations de smartphones, avec leurs larges écrans, peuvent rester dans les poches et sacs pour une recherche d’informations plus traditionnelle.

Le futur des wearable technologies semble se dessiner comme tel:

• Tous les appareils de wearable technology vont être conçus pour être dépendants des smartphones des usagers, avec une radio de faible portée, des applications smartphones dédiées et des capteurs de mouvement comme composants de base.
• Le design des appareils va continuer de prendre une importance croissante alors que les bagues sont déjà un accessoire de mode.
• Un ou deux appareils « wearable » vont devenir grand publics en 2014, ouvrant la voie aux bagues connectées.
• Les usagers vont d’abord réagir aux vibrations des appareils, avant même de regarder leur écran.

MPLS SDN World Congress: Ericsson démontre son expertise dans le domaine du SDN et du NFV

Par Corinne Muller, le Mardi 8 avril 2014, classé dans IP   |   Aucun commentaire

Reda Nedjar, Chef de produit Réseaux, Ericsson, présente les dernières innovations dans le SDN et la virtualisation. Lire la suite…

Ericsson remporte le 2nd prix du Trophée de l’Innovation BIG DATA 2014 avec sa solution de statistiques media

  • Le Trophée de l’Innovation Big Data récompense les projets Big Data les plus innovants et performants parmi une cinquantaine de candidats sélectionnés.

  • Ericsson remporte le second prix avec son projet Media Statistics, solution inédite d’indicateurs et de statistiques des usages TV.

  • Media Statistics est une solution analytique et prédictive géo contextualisée autour des données TV pour les services marketing des opérateurs de télécommunication et les diffuseurs de contenus.

Lire la suite…

Comment saisir les nouvelles opportunités TV liées à l’évolution des usages et de la chaine de valeur ?

Par Corinne Muller, le Vendredi 21 mars 2014, classé dans Broadcast   |   Aucun commentaire

Aujourd’hui la télévision est un service connecté d’information et de divertissement accessible en tous lieux, depuis n’importe quel terminal.
Comment innover et assurer la continuité de l’expérience utilisateur au travers d’une plate-forme multi écrans ?
Que va changer l’arrivée de Netflix en France ?
Comment vont évoluer les usages et à quoi ressemblera la TV du futur?

C’est à ces questions qu’Ericsson a tenté de répondre lors d’une rencontre avec des clients, opérateurs et chaînes de télévision, dans le cadre de sa « Rencontre Ericsson IT ».

Lors de cet événement, Pascal Lechevallier, consultant spécialisé en audiovisuel et en nouveaux media, Alain Cros, Vice-Président Ericsson IT France et Stéphane Duboc, Directeur avant-vente TV/Media ont partagé leur expertise et répondu aux questions.

Retour en image avec quelques extraits des interventions.

Com4Innov annonce un partenariat industriel majeur avec Gemalto et ouvre un centre d’expérimentation à la Ciotat

Par Benoît Maydat, le Vendredi 7 mars 2014, classé dans 4G LTE   |   Aucun commentaire
Innovate together

Com4Innov & Gemalto : une alliance d’excellence et l’extension de la couverture en PACA Ouest

L’entrée de Gemalto, numéro un mondial de la sécurité numérique, comme partenaire est un atout indéniable pour le développement de Com4Innov, confortant son avancée technologique dans le domaine des SIM, du M2M, de la sécurité dans les réseaux Mobile et les nouveaux scénarios d’usage mobiles liés aux technologies IMS (IP multimédia subsystem) et services RCS (Rich Communication Services).
Avec l’installation en janvier 2014 d’un site d’antennes-relais sur le site de Gemalto à la Ciotat, Com4innov permet aux utilisateurs de la région PACA Ouest d’avoir accès au réseau d’expérimentation 4G/LTE/IMS/M2M.

Com4Innov : 1ère plateforme mutualisée d’expérimentation 4G/LTE/IMS/M2M

Sous l’égide de l’Association Plate-forme Télécom, Com4Innov, véritable laboratoire grandeur nature implanté au cœur de la technopôle de Sophia-Antipolis, a pour vocation d’aider les différents acteurs industriels et académiques, régionaux, nationaux et internationaux, à relever les nouveaux défis de l’industrie numérique mondiale.
Elle met ainsi à leur disposition des moyens et compétences uniques « à la carte » dont le haut débit mobile (4G/LTE) et les environnements applicatifs (IMS/RCS et M2M) pour accélérer leur cycle de développement et de test.
Une conférence aura lieu  le Vendredi 14 Mars 2014 de 11h à 12h30 à La Ciotat. Consultez le programme de la matinée en cliquant sur ce lien.

Com4Innov est le résultat d’une initiative industrielle labellisée et portée par le Pôle de compétitivité Solutions Communicantes Sécurisées (S.C.S.). Sélectionnée par la DGCIS en juillet 2011, l’Association Plate-forme Télécom en charge du déploiement et des opérations de Com4Innov a été créée en octobre 2011 par ses Membres Fondateurs :

Grand Groupes : Ericsson – Orange,
PME : 3Roam – iQsim – Newsteo – OneAccess,
Acteurs de la recherche : EURECOM et Inria,
Associations : Pôle de Compétitivité SCS, MobiSmart et Telecom Valley.

MWC : l’envers du décor

Par Jean-Pierre Soulès, le Mercredi 26 février 2014, classé dans MWC14   |   Aucun commentaire

Mobile World Congress

Le MWC, c’est d’abord un bruit de foule continu, si puissant qu’il empêche d’entendre votre correspondant au téléphone et que lui ne distingue pas bien ce que vous dites. On parle dans toutes les langues et même si l’anglais reste l’officielle, celles d’Asie sont de plus en plus entendues dans les allées. Cette foule compacte semble sortie de chez le même tailleur. Uniforme de rigueur : costume gris foncé ou noir pour les hommes. Le port de la cravate  devient de plus en plus aléatoire. Chez les femmes, plus présentes que jamais, la mode, cette année, est à la jupe, plutôt courte, et au collant noir. Lire la suite…

SDN : la fin du monde propriétaire dans les télécoms

Ericsson-SDN-software-defined-networking-france

Si l’on devait caractériser  en quelques mots les tendances chez les opérateurs télécoms, on pourrait citer : optimiser, simplifier et automatiser les fonctions réseau. La tâche des constructeurs consiste donc à leur fournir des solutions dans ce sens. Au premier rang de celles-ci arrive le SDN (Software Defined Network).

Lire la suite…

La 5G déjà

Par Jean-Pierre Soulès, le Mardi 25 février 2014, classé dans 5G,MWC14,Stratégie   |   Aucun commentaire

Ericsson-5GÀ peine la 4G vient-elle d’arriver et qu’elle n’est pas encore déployée partout, que la 5G monopolise déjà toutes les attentions au Mobile World Congress 2014, à Barcelone. Certes, on l’annonce pour 2020, mais les initiatives se multiplient, chacun voulant prendre le train dès la gare de départ. C’est le cas d’Ericsson, numéro un mondial, qui se doit d’être présent. Lire la suite…

Contrôler la météo grâce à MicroWeather d’Ericsson

La météo a une influence sur tout ce que nous faisons. La violence du ciel peut provoquer des catastrophes, mais les petits changements météorologiques quotidiens ont aussi un impact sur ​​les gens et les industries. Lire la suite…

Ericsson au MWC : « Transformer notre vie »

Hans Vestberg PDG d’Ericsson nous propulse dans la société en réseau.

Pour Ericsson, les années pleines de promesses se suivent. Ainsi, pour Hans Vestberg, le P-DG d’Ericsson, le virage vers la 4G est plutôt bien négocié, puisque si, globalement, 40% du trafic des mobiles empruntent les réseaux du constructeur, le ratio grimpe à 50% pour la génération LTE. Également numéro 1 dans les services, Ericsson vient d’élargir sa gamme avec le Telecom Cloud Transformation, qui fournit aux opérateurs des prestations de consulting et d’intégration. Aujourd’hui, cette activité emploie 60% des 115.000 employés et constitue 43% de son chiffre d’affaires. De plus, pur constructeur dans le passé, l’industriel se tourne de plus en plus vers le logiciel et devient l’un des huit premiers éditeurs au monde. Lire la suite…