Très haut débit mobileDéveloppement durableSmart citiesInnovation5GInternet of ThingsMedia / TV26 milliards d'objets connectés en 2020Recherche et développementSmart gridsSociété en réseauxSolutions et services IT

Swisscom choisit Ericsson comme partenaire stratégique pour déployer le GIGABIT LTE et la 5G

Par Corinne Muller, le mercredi 15 novembre 2017, classé dans 4G LTE,5G,IOT,M2M,Opérateurs,Réseaux mobiles,Société en réseau   |   Aucun commentaire

Swisscom, numéro un des télécommunications en Suisse, a décidé de confier à Ericsson l’évolution de l’ensemble de son réseau, assurant le déploiement dans tout le pays du GIGABIT LTE dès 2018 et de la 5G à partir de 2020.

Avec le déploiement de son réseau GIGABIT LTE et 5G, Swisscom entend porter l’expérience du haut débit mobile vers de nouveaux sommets. Il s’agit notamment d’accélérer le développement de cas d’usage industriels innovants, basés sur le MTC (Machine Type Communication), couvrant à la fois des usages de masse de type IoT et les usages critiques pour les applications requiérant de faibles latences et une grande fiabilité, dans des domaines aussi divers que l’automatisation des usines, les réseaux électriques intelligents, la mobilité intelligente et la santé numérique.

Lire la suite…

Enjeux climatiques COP23 : Ericsson propose des solutions et poursuit ses engagements

Les Nations du monde entier se réunissent du 6 au 17 novembre à Bonn en Allemagne, pour la 23ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Cette COP23 réunit de nombreux acteurs étatiques et non-étatiques pour démontrer la réalité de l’action et faire le point sur les objectifs de l’accord de Paris.

 

Pour limiter l’élévation de la température mondiale de 2 degrés et poursuivre la mobilisation internationale en faveur du climat, nous avons besoin d’un changement progressif mais rapide au niveau global. Le secteur des nouvelles technologies est responsable d’environ 1,3 % des émissions mondiales totales de gaz à effet de serre (GES), selon notre rapport Ericsson Energy and Carbon Report (2014). Malgré la croissance spectaculaire attendue des abonnements mobiles, l’impact total des TIC ne devrait pas représenter plus de 2 % des émissions totales de GES en 2020. Cela est en grande partie attribuable aux progrès technologiques et aux efforts déployés à l’échelle de l’industrie pour réduire la consommation d’énergie.

Lire la suite…

Ericsson Capital Markets Day 2017

Par Corinne Muller, le jeudi 9 novembre 2017, classé dans Stratégie   |   Aucun commentaire
  • Point sur la stratégie de l’entreprise, les progrès réalisés dans son exécution et planification pour l’avenir
  • Objectif à long terme de marge opérationnelle supérieure à 12 %, hors restructuration, après 2020
  • Des plans solides ont été mis en place avec un objectif de chiffre d’affaires de 190 à 200 milliards de SEK avec une marge brute de 37 à 39% et une marge opérationnelle d’au moins 10%, hors restructuration, d’ici 2020 pour le groupe.

Ericsson a tenu aujourd’hui son Capital Markets Day. A cette occasion, l’entreprise a fait le point sur sa stratégie commerciale recentrée et a donné des précisions sur son exécution dans tous les segments d’activité.

Börje Ekholm, Président et CEO, a indiqué : “Notre travail et notre engagement sont de reconstruire Ericsson pour réussir sur le long terme. A court terme, nous privilégierons la rentabilité par rapport à la croissance. Une rentabilité saine est la base d’un succès sur le long terme et nous donnera la liberté et les ressources pour investir à long terme ».

Lire la suite…

Participez à l’Ericsson Innovation Awards 2018 : « Quel avenir pour la vérité ? »

Ericsson a annoncé le lancement de l’édition 2018 de l’Ericsson Innovation Awards. Ce concours dédié aux étudiants à travers le monde entier à cette année pour thème : « L’avenir de la vérité ». Pour participer et tenter de remporter un voyage à Stockholm, le mentorat d’un expert d’Ericsson et un prix de 25 000 €, les challengers sont invités à soumettre leur projet d’ici le 15 novembre 2017.

Cette année, les projets devront donc s’inscrire dans la thématique suivante « L’avenir de la vérité » et plus particulièrement répondre à la problématique : Comment trouver, valider et partager la vérité à l’ère des Technologies de l’information et de la communication ?

Il s’agira par exemple de proposer des innovations permettant d’améliorer les moyens de trouver la vérité, de valider les informations ou de partager des faits vérifiés. Il s’agit d’un réel enjeu actuellement sachant que chaque jour, plus de 2 millions d’articles sont publiés en ligne et 500 millions de tweets sont postés. Les technologies de l’information et de la communication nous permettent de consommer et de partager l’information à une vitesse incroyable, et même de nous plonger dans d’autres formes de réalité. Mais, alors que nous utilisons cette information pour éclairer notre connaissance, pour orienter nos prises de décisions, nos achats et nos actions, il devient essentiel de nous demander si l’élément sur lequel nous nous basons est vrai ou faux. Mais comment pouvons-nous en être certain ?

Lire la suite…

Ericsson et Swisscom développent un cloud télécom

Ericsson et l’opérateur télécom Swisscom viennent de lancer une infrastructure entièrement cloud pour opérations télécoms, avec une première version destinée aux petites et moyennes entreprises. Ce service cloud Swisscom, déployé sur la solution NFVi (Network Functions Virtualization) d’Ericsson, a été commercialisé en septembre.

Les deux sociétés vont maintenant commencer à installer des services complémentaires pour répondre aux besoins d’autres segments du marché et saisir de nouvelles opportunités, tout en assurant la continuité des activités et en faisant évoluer les processus d’automatisation des solutions live.

Ce lancement fait suite à l’annonce, l’an dernier, de la sélection d’Ericsson par Swisscom pour transformer son infrastructure réseau en déployant une solution entièrement cloud pour opérations télécoms dotée des technologies NFV (Network Functions Virtualization) et SDN (Software Defined Networking). L’offre NFVi d’Ericsson inclut les solutions Ericsson Cloud Manager, Ericsson Cloud Execution Environment, Ericsson Cloud SDN, Ericsson Hyperscale Datacenter System 8000, ainsi que des services de support et d’intégration système.

Lire la suite…

L’initiative européenne 5GCAR impulse le développement des futures communications sans fil pour l’automobile

5GCAR vient de publier le premier rapport sur les cas d’usage et les scénarios propres à favoriser une évolution rapide et réussie d’une conduite automobile plus sûre et plus efficace. Avec les exigences qui en découlent en matière de véhicules, de réseau et de qualité, il offre une meilleure compréhension de ce qui est indispensable pour construire le futur système.

Dans le rapport « 5GCAR Scenarios, Use Cases, Requirements and KPIs” (D2.1 disponible ici), l’équipe projet suggère de classer les cas d’usage des véhicules connectés en cinq catégories : manœuvre coopérative, perception coopérative, sécurité coopérative, navigation autonome et conduite à distance. Pour chacune de ces catégories, 5GCAR a élaboré un cas d’usage représentatif qui définit l’espace-problème. Celui-ci inclut la définition des exigences concrètes en matière de communication et d’automatisation, ainsi que les indicateurs clés de performance (KPI) à utiliser pour évaluer les solutions :

  • Cas d’usage « rétrécissement de chaussée » pour les manœuvres coopératives concerne l’insertion efficace et en toute sécurité d’un véhicule dans une file de véhicules.
  • Cas d’usage « see-through » pour la perception collaborative concerne l’élargissement de la zone de détection d’un véhicule au-delà du champ visuel par l’échange d’informations émanant des capteurs de différents véhicules connectés circulant dans le voisinage et la combinaison de leurs zones de détection.
  • Cas d’usage de la protection connectée des piétons vulnérables pour la sécurité collaborative concerne l’utilisation des terminaux personnels des usagers de la route et des infrastructures réseaux pour améliorer considérablement la sécurité routière.
  • Cas d’utilisation de l’acquisition de cartes locales haute définition pour la navigation autonome concerne l’actualisation des cartes locales dynamiques pour les véhicules qui circulent.
  • Cas d’usage du stationnement automatique pour la conduite à distance concerne la conduite à distance d’un véhicule pour l’amener jusqu’au parking le plus proche sans conducteur dans le véhicule.

Lire la suite…

Ericsson publie ses résultats pour le 3ème trimestre 2017

Par Corinne Muller, le , classé dans Stratégie   |   Aucun commentaire

Commentaires de Börje Ekholm, Président et CEO d’Ericsson

Nous poursuivons les objectifs de notre stratégie recentrée et, bien qu’il reste encore un long chemin à parcourir, nous observons des améliorations encourageantes de nos performances, malgré un marché où les défis ne manquent pas. L’activité Réseaux montre une légère croissance du chiffre d’affaires, d’une année sur l’autre, ajustée en fonction du taux de change et d’un contrat de services managés revu en Amérique du Nord. La marge opérationnelle ajustée (1) pour le segment Réseaux est à 11 %. Bien que l’activité IT & Cloud continue d’enregistrer des pertes, nous constatons une stabilité accrue dans les roadmaps produits et les projets.

Les conditions générales du marché demeurent difficiles. Le chiffre d’affaires ajusté aux unités comparables et au taux de change enregistre une baisse de 3 % comparé au 3ème trimestre 2016. En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires ajusté aux fins d’éléments comparatifs et avec le contrat de services managés est resté stable. Nous constatons également un retour de la croissance dans plusieurs pays, les opérateurs augmentant leurs investissements dans les capacités réseaux. Le chiffre d’affaires en Chine continentale a décliné, alors que le marché connaît une normalisation faisant suite à une période de déploiements significatifs de la 4G, représentant plus de 60 % du volume 4G global de l’industrie. Nous sommes parvenus à augmenter nos parts de marché LTE en Chine continentale afin de positionner Ericsson dans la 5G. Cela aura toutefois un effet dilutif sur la marge brute en Chine continentale au 4e trimestre 2017. Notre ambition demeure toutefois inchangée : continuer à délivrer, dans les Réseaux, une marge opérationnelle ajustée à deux chiffres au 4e trimestre 2017.

Lire la suite…

Technologie VoLTE Ericsson pour des appels téléphoniques depuis les wearables

Ericsson lance une nouvelle fonctionnalité qui permettra les appels vocaux multi-SIM et dont le déploiement est en cours sur plus de dix réseaux d’opérateurs.

Avec certaines montres connectées actuelles, il est possible d’émettre et recevoir des appels téléphoniques en utilisant son numéro de téléphone mobile, sans avoir son smartphone sous la main. Les nouveaux « wearables » dotés de la connectivité mobile, qui affluent sur le marché, suscitent l’engouement du public car ils permettent de communiquer et d’être joignable plus facilement.

Cette capacité de communication vocale est disponible sur les nouveaux wearables connectés qui sont compatibles VoLTE et sont équipés d’une carte SIM standard ou d’une carte SIM intégrée au logiciel. Ces appareils se connectent au réseau mobile sans qu’il soit nécessaire de les connecter au smartphone.

Lire la suite…

Ericsson étend son portefeuille 5G

Ericsson complète son offre globale de solutions d’accès radio 5G en lançant un nouveau produit, l’AIR 3246, capable de supporter le Massive MIMO. Cette nouvelle radio est compatible aussi bien avec la 4G/LTE qu’avec la 5G NR (New Radio) et constitue la première radio 5G NR d’Ericsson fonctionnant en mode FDD (duplexage fréquentiel). Le lancement de ce nouveau produit aidera les opérateurs, notamment dans les zones urbaines, à apporter la 5G à leurs abonnés en utilisant les bandes actuelles de fréquences ainsi qu’à booster la capacité de leurs réseaux LTE.


La plateforme 5G d’Ericsson inclut trois radios TDD (duplexage temporel) déjà lancées par Ericsson et capables de supporter la 5G et le Massive MIMO. Elle se compose également d’un cœur de réseau, de solutions de transmission et de sécurité.

Ericsson dispose désormais du portefeuille de solutions 5G le plus complet de tout le secteur, ce qui lui permet de répondre aux besoins des premiers adoptants de la 5G.

Fredrik Jejdling, directeur de la Business Area Réseaux d’Ericsson, a déclaré : « Nous élargissons aujourd’hui la plateforme 5G lancée en février dernier. La nouvelle radio permettra aux opérateurs d’améliorer dès maintenant la capacité de la 4G et d’être prêts à offrir, dès demain, la 5G à leurs abonnés, et cela avec les mêmes équipements. Un ensemble de services réseau vient compléter nos produits afin de simplifier le processus d’évolution vers la 5G de nos clients. »

 

Lire la suite…

Trois nouvelles solutions Small Cell Ericsson

Ericsson vient de lancer trois nouvelles solutions évolutives à petites cellules (small cell) visant à répondre à la demande croissante d’une meilleure couverture mobile et de meilleures capacités, tout en préparant les réseaux aux applications 5G et Internet des objets (IoT). Il s’agit des systèmes Multi-Operator Dot et Multi-Dot Enclosure pour déploiement en intérieur, et Strand-Mount Unit pour micro-radios extérieures.

La solution Multi-Operator Dot offre un ensemble de dots radio pouvant être partagés entre des opérateurs multiples, un opérateur gérant le système tandis que les autres fournissent les signaux radiofréquence – à la manière d’un système d’antennes distribuées (DAS) actif. Cette nouvelle architecture permet à jusqu’à quatre opérateurs d’émettre via une solution Dot unique. Elle allie les avantages multi-opérateurs d’un système actif DAS et la performance, l’agilité et la rentabilité de conception du Radio Dot System.

Comme son nom l’indique, la solution Multi-Dot Enclosure associe plusieurs dots dans une seule armoire. Elle a ainsi une incidence minime sur l’esthétique des bâtiments, est utile pour les déploiements multi-opérateurs et constitue une solution économique dans les immeubles facturant en fonction du nombre d’armoires déployées.

Le système Strand-Mount Unit pour micro-radios en extérieur facilite l’installation de radios sur le réseau existant, montées sur câbles aériens, fibres ou câbles électriques. Les déploiements sur câbles aériens sont décisifs pour des solutions évolutives à petites cellules en extérieur et se prêtent à un usage à opérateurs unique comme multiples. La nouvelle solution Strand-Mount Unit d’Ericsson peut prendre en charge jusqu’à quatre micro-radios, permettant à des opérateurs multiples d’utiliser le même montage, pour des déploiements plus économiques. Strand-Mount Unit assure une couverture extérieure haut de gamme avec un encombrement nul.

Lire la suite…